reconversion professionnelle

Devenez Auto-Entrepreneur !

Simple, rapide et efficace : nos conseillers s'occupent de la création de votre Auto-Entreprise jusqu'à l'obtention de votre SIRET !

Je me déclare
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Assurance auto-entrepreneur : le contrat de confiance qui peut s’avérer utile… Retard de paiement CFE : qu’est-ce que je risque ?

Reconversion professionnelle : l'auto-entrepreneuriat comme solution ?

Publié le mercredi 09 décembre 2015 dans Actualité du statut .

La reconversion est devenue un passage quasi obligatoire au cours d’une carrière, en 2014 60% des salariés déclarent avoir changé d'orientation au cours de leur vie professionnelle*. Nous étions présents au Salon de la Nouvelle vie professionnelle qui s’est tenu à Pari...

« Nouvelle vie Professionnelle », le salon français de la reconversion

  • Informer et accompagner les personnes qui souhaitent se réorienter

Pour sa deuxième année d'existence, le salon de la Nouvelle vie professionnelle a permis au grand public, de rencontrer la centaine de partenaires présents: institutions, agences de formation ou de recrutement, etc. L’objectif : renseigner les milliers de visiteurs désireux d'être accompagnés dans leur projet de réorientation professionnelle. C'est notamment ce qu'ont fait nos quatre conseillers qui se sont relayés sur place.

Une journée portes ouvertes a eu lieu dans l’ensemble des régions, notamment dans les antennes locales de l'AFPA ou encore dans les Conservatoires des Arts et Métiers pour répondre aux questions de ceux qui n'avaient pas pu se déplacer à Paris.

  • La reconversion professionnelle, une tendance globale liée à l'évolution du marché

Première explication: la conjoncture économique difficile que traverse notre pays. L'augmentation du chômage (10,2% au troisième trimestre 2015) incite les demandeurs d'emploi à se tourner vers les secteurs qui recrutent ou à profiter de ce contexte pour changer de cap et vivre de leur passion.

« Je viens du monde de l'image, mais l'industrie du son m'intéressait également, j'ai donc décidé de me réorienter dans cette voie (…) Il ne faut pas se décourager, avoir confiance en soi et être novateur.» William, 57 ans, à la recherche d’un emploi depuis son licenciement.

 Deuxième explication: pour certains retraités ou pré-retraités, le vide et le besoin de continuer de participer à la vie communautaire se faire ressentir.

« (…) Je souhaite avoir une vie professionnelle, participer à la vie de la cité. (…) Il peut se passer toujours des choses positives et c'est très valorisant de créer quelque chose.» Jean-Baptiste, 57 ans, au chômage après avoir vendu son entreprise. 

Enfin, beaucoup, notamment chez les jeunes, évoquent un désir de vivre de leur passion ou tout simplement de changer de vie.

« Je recherche plus d'indépendance, de liberté (…) Surtout il ne faut pas hésiter à se lancer, c'est important de vivre sa vie à fond.» Julien, employé en CDI chez Air France depuis neuf ans.

L'auto-entrepreneuriat comme solution pour la reconversion

Nous avons pu constater que l'auto-entrepreneuriat était une solution relativement méconnue des gens que nous avons rencontrés. Elle présente pourtant de nombreux avantages.

  • Pour les chômeurs, un investissement de départ minime

Si vous êtes au chômage et que vous souhaitez vous orienter vers une autre voie ou redémarrer une activité dans le même secteur, ce statut très simple dans ses démarches est une bonne option pour vous lancer. Il n'exige aucun investissement, ni capital de départ avant de lancer votre activité.

Enfin, bonne nouvelle : la perception de vos revenus d'auto-entrepreneur n'annule pas celle de vos indemnités Pôle Emploi.

> En savoir plus

  • Pour les retraités, un moyen de prolonger leur vie professionnelle

Si vous êtes retraité, le statut auto-entrepreneur présente trois avantages principaux.

  • En conservant une activité, vous pouvez continuer d'avoir une vie sociale dynamique et atténuer le choc parfois brutal du passage à une période d'inactivité.
  • Flexible, le régime auto-entrepreneur vous permet d'organiser vos horaires et votre emploi du temps à votre guise et n'exige pas de travailler à temps plein.
  • Enfin, dans un contexte de réduction du pouvoir d'achat et de faible augmentation du niveau des retraites, il apporte un complément de revenus bienvenu.


  • Pour les personnes en CDI, se tester en toute sécurité

Si vous êtes encore en poste, ce statut vous permet de développer votre réseau de clients et partenaires tout en bénéficiant d'un revenu stable et de la protection que vous confère votre CDI. Il vous offre aussi la possibilité de tester votre nouvelle activité et de vérifier qu'elle correspond bien à vos aspirations avant de définitivement quitter votre emploi actuel.

[BON A SAVOIR] : La rupture conventionnelle peut être une option avantageuse. Elle vous ouvrira droit aux aides de Pôle Emploi et vous permettra d'être éligible à certains dispositifs tels que l'ARCE, qui vous permet de toucher sous forme de capital l'équivalent de 45% de vos droits. [BON A SAVOIR]

Quelques bons conseils avant de vous lancer

  • Prenez du recul et préparez bien votre projet

Il est tout d'abord important de bien vous renseigner sur les conditions d'accès aux différents statuts, et ce qu'il implique en termes d'impôts, de cotisations sociales, de couverture sociale ou de cotisation foncière des entreprises (CFE)

> Informez-vous sur les éventuelles particularités liées à la nature de votre activité

Ensuite, vous devez bien envisager les éventuelles conséquences de votre projet sur votre situation personnelle ou professionnelle : la fin de vos indemnités chômage ou le calcul de vos droits à la retraite par exemple.

Finalement, vous évaluerez votre chiffre d’affaire réalisable et des dépenses liées à votre activité en faisant un business plan détaillé sur plusieurs années.

  • Bien vous organiser une fois votre statut auto-entrepreneur créé

Il est nécessaire de bien respecter les obligations administratives qu'implique le statut:

  • une comptabilité claire avec la création d'un compte bancaire dédié
  • de la vigilance sur les dépassements de plafonds de revenus annuels
  • la souscription d'une assurance dont la nature dépend du type d'activité exercé

Un sens de l'organisation et une bonne gestion de votre temps seront aussi des clés de réussite. N'hésitez pas à faire des plannings ou à vous munir de logiciels de gestion.

Aussi, n'oubliez pas que vous pouvez bénéficier d'une formation remboursée ou financée. En tant que salarié, vous avez cotisé au titre du Droit Individuel à la Formation (DIF) et pouvez vous suivre des cours pour développer ou parfaire certaines compétences.

  • Appuyez-vous sur les organismes d’accompagnements existants

Vous trouverez par exemple des informations régulières sur le statut et ses évolutions sur notre site internet. Vous pouvez aussi bénéficier de conseils physiques et vous rapprocher de votre Chambre de Métiers et de l'Artisanat (CMA) ou de votre Chambre de Commerce et de l'Industrie.


Vous conseiller et vous orienter est une de nos missions. À ce titre, nous serons présents au Salon du Travail et de la Mobilité Professionnelle les 23 et 24 janvier prochains. Alors, comme William ou Jean-Baptiste, n'hésitez pas à venir nous rencontrer ! Nous nous ferons un plaisir de vous accompagner et de vous soutenir dans votre démarche.

Retrouvez les interviews complètes de William, Jean-Baptiste et Julien !

Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Vous n'êtes pas connecté, vous ne pouvez pas commenter

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Un e-mail vous permettant de réinitialiser votre mot de passe vous a été envoyé.
Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, cela signifie que l'adresse e-mail que vous avez indiquée n'est pas celle que vous aviez utilisée lors de la création de votre compte Auto-Entrepreneur.fr

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Votre mot de passe doit comporter minimum 10 caractères sans accent ni espace et contenir au moins une majuscule, un chiffre et un caractère spécial.

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !