L’application « Jachetepas » pour louer des objets au lieu d’en acheter

LE 17.11.22

Ses fondateurs ont choisi de nommer l’application « jachetepas » et les utilisateurs peuvent s’en servir pour proposer des objets à la location ou chercher des articles pouvant répondre à leurs besoins. Pour l’heure, cette appli compte 800 utilisateurs situés aux environs de Cabourg, mais la jeune pousse est bien décidée à élargir sa clientèle.

Location à la journée ou sur plusieurs jours

L’idée de cette application est née après la découverte de nombreux objets jetés par les vacanciers dans les poubelles à la fin de la saison estivale, mais les fondateurs de la start-up se sont ensuite rendu compte que leur solution pourrait très bien convenir aux bricoleurs.

Il est ainsi possible de louer un grand nombre d’objets et articles (outils, jouets, robe de mariée…) pour une journée ou sur plusieurs jours. Dans la plupart des cas, les propriétaires demandent le dépôt d’une caution.

Il s’agit d’un concept écologique et économique qui commence à se développer en France. D’ailleurs, de plus en plus de jeunes pousses proposent des solutions plus ou moins similaires dans d’autres villes françaises.

Certaines se spécialisent dans un domaine particulier, comme le jardinage, le bricolage, tandis que d’autres choisissent de se consacrer à une seule gamme d’articles, tels que les jouets ou les vêtements.

Si la plupart des acteurs sur ce marché se rémunèrent en prélevant des commissions ou en mettant en place un système d’abonnement mensuel, la jeune pousse normande préfère miser sur la gratuité de son application. Pour développer son activité, elle s’appuie sur les publicités.

Créer une autoentreprise pour concrétiser un projet innovant

Les porteurs de projets innovants peuvent concrétiser leurs idées en créant une autoentreprise. Il s’agit en effet de l’option la plus simple pour devenir entrepreneur.

Parmi les avantages offerts par le statut autoentrepeneur figurent :

  • la simplicité des démarches de création et de gestion ;
  • une fiscalité et des obligations déclaratives allégées (franchise en base de TVA, option de versement libératoire de l’impôt sur le revenu) ;*
  • la tenue de comptabilité simplifiée ;
  • la possibilité d’accéder à différentes aides pour la création de l’entreprise.
assurance professionnelle
Actualités
LE 30.05.23

Le statut d’auto-entrepreneur est loin d’être un long fleuve tranquille. À la différence des salariés, les micro-entrepreneurs sont seuls responsables de leurs actes professionnels et les risques encourus sont plus nombreux. Pour anticiper ces risques, il est préconisé de souscrire le plus tôt possible une assurance professionnelle adaptée à ses besoins. Auto-entrepreneur : le choix …

les femmes dans l'entreprenariat
Actualités
LE 24.05.23

En 2021, le nombre de femmes qui se sont lancées dans l’entrepreneuriat s’élevait à environ 257 000, selon les statistiques de l’Insee. Bien que le pourcentage de femmes qui créent des entreprises individuelles n’ait connu qu’une faible augmentation au cours des sept dernières années, la gent féminine représentait 41 % des créateurs d’entreprises individuelles en 2021. De …

attestation fiscale
Actualités
LE 21.04.23

L’attestation fiscale est le document qui certifie que le microentrepreneur s’est acquitté de son impôt sur le revenu. Délivré par l’URSSAF, celui-ci atteste que l’entrepreneur a versé ses impôts et cotisations sociales pour les 6 derniers mois. Ce document justifie ainsi la régularité fiscale et comporte plusieurs informations : la dénomination sociale et le numéro SIREN de …

limiter les frais d’expédition des colis
Actualités
LE 04.04.23

L’expédition des commandes aux clients implique des coûts non négligeables à l’entrepreneur individuel. Afin de rester compétitif et pour éviter de décourager les acheteurs, il doit veiller à limiter les frais de livraison et de ce fait optimiser les coûts d’expédition des colis. Voici quelques conseils pour aider l’autoentrepreneur à limiter les frais d’expédition des …

Cumuler micro-entreprise et chômage
Actualités
LE 30.03.23

En France, il est possible de cumuler le statut de micro-entrepreneur avec d’autres statuts, comme celui de demandeur d’emploi. Néanmoins, le micro-entrepreneur doit répondre à un certain nombre de critères pour pouvoir cumuler l’allocation chômage et les revenus issus de son activité entrepreneuriale. Dans quels cas peut-on cumuler ARE et chiffre d’affaires ? Pour rappel, …