Les plateformes pour créer son site e-commerce

LE 15.07.14

Les CMS

Ce n’est pas forcément la solution la plus simple, mais c’est la plus flexible. CMS signifie Content Management System, ou Système de Gestion de Contenu. Les plus connus sont Drupal et WordPress.

Ce sont des bases à installer chez votre propre hébergeur, sous votre propre nom de domaine. Vous pouvez ensuite les personnaliser grâce à des thèmes très complets. Il existe de nombreux templates dédiés à l’e-commerce qui vous offriront toutes les fonctions nécessaires à votre activité : création de fiches produits, gestion des stocks, gestion des commandes…

Pour cela, vous disposez d’un tableau de bord intuitif en WYSIWYG (What you see is what you get) qui vous permet de visualiser en direct les modifications que vous effectuez. Inutile de mettre les mains dans le code, tout est facilité grâce à des modules complémentaires et des plugins faciles d’utilisation. Bien entendu, il vous faudra peut-être un peu de temps pour vous approprier l’environnement complet, mais il existe de nombreux tutoriels sur internet ou des forums pour trouver de l’aide.

Avantages :

  • Vous êtes propriétaire de votre boutique
  • Vous pouvez personnaliser votre design
  • Aucune commission à reverser

Inconvénients :

  • Temps d’adaptation requis
  • Peu nécessiter l’intervention d’un spécialiste en cas de problème

Coût :

  • Hébergement : environ 5€/mois
  • Nom de domaine : environ 12€ par an
  • Achat d’un template professionnel : environ 50 € (possibilité de trouver des thèmes gratuits)

Les solutions tout-en-un

Plusieurs entreprises mettent à votre disposition des sites « clé en main » que vous pouvez personnaliser. C’est le cas de Wizishop, PowerBoutique, Prestashop et Oxatis, 4 acteurs incontournables des plateformes e-commerce. Ces SaaS (Software as a Service ou logiciel en tant que service) offrent une solution intégrée qui comprend la boutique en ligne, mais aussi un panel de services dont une assistance technique qui peut être très utile pour les débutants.

Ils proposent généralement plusieurs design, qu’il est possible de personnaliser, comprenant toutes les fonctionnalités nécessaires pour vendre sur internet.

Avantages :

  • Un accompagnement technique
  • Une facilité de prise en main
  • Un design professionnel et personnalisé

Inconvénient :

  • Le tarif parfois élevé

Coûts :

  • Abonnement entre 19 € et 200 € par mois, selon vos besoins et/ou votre chiffre d’affaires
  • Mise en place d’un design personnalisé : entre 1 000 et 5 000 €

Les places de marché (marketplaces)

C’est la solution la plus simple, mais la moins personnalisée. Vous n’avez pas un site en votre nom, mais vous vendez chez d’autres acteurs de l’e-commerce. Parmi les grands acteurs généralistes de l’e-commerce : Fnac, Priceminister, CDiscount et Amazon proposent leur solution de marketplace.

Si vous êtes artisan et que vous confectionnez vous-même vos objets, A Little Market est une plateforme simple d’utilisation qui met en avant le fait main. Si vous vendez des vêtements, des produits de déco ou du linge de maison, La Redoute ouvre également son site aux autres vendeurs.

Avantages :

  • Pas de maintenance à effectuer
  • Facilité de prise en main
  • Bonne visibilité

Inconvénients :

  • Pas de personnalisation
  • Commissions à verser
  • Beaucoup de concurrence sur le même site

Coût :  selon les marketplaces, il y a un forfait fixe mensuel (environ 30€/mois) et/ou une commission sur les ventes (entre 5 et 15%).

N’hésitez pas à faire un tour sur chaque type de plateforme pour bien comprendre les avantages de chacun. Selon vos connaissances et vos besoins, vous pourrez alors décider de la meilleure solution pour vous lancer dans l’e-commerce.

Fonder une entreprise en partant de rien
Actualités
LE 28.09.23

Aujourd’hui encore, beaucoup pensent que fonder une entreprise, nécessite des fonds conséquents. Si cette croyance peut décourager les aspirants entrepreneurs, la réalité est différente. En choisissant la bonne structure légale et en explorant des alternatives, il est possible de créer une entreprise sans apport et de la mener au succès. La structure juridique, un des …

Actualités
LE 21.09.23

En plus de l’assurance retraite obligatoire, les entrepreneurs peuvent recourir à différents dispositifs pour préparer leurs vieux jours. Anticiper la constitution de cette épargne permet de maximiser le complément de la future pension au terme de la carrière professionnelle. Le fonctionnement des régimes de retraite obligatoire des entrepreneurs En France, les entrepreneurs, tout comme les …

Actualités
LE 14.09.23

Assistons nous à un changement de cap générationnel ? En effet, selon les observations de l’URSSAF, de plus en plus de jeunes âgés de moins de 30 ans se lancent dans l’auto-entrepreneuriat, même au prix d’une rémunération plus faible. Redéfinition des normes chez les moins de 30 ans Une récente analyse publiée par l’URSSAF, basée sur les données …

L’entrepreneuriat a le vent en poupe
Actualités
LE 07.09.23

Il y a encore quelques décennies, le salariat constituait le statut le plus attractif pour les travailleurs français. Aujourd’hui, l’entrepreneuriat est de plus en plus apprécié. Selon une enquête menée par OpinionWay pour Bpifrance lors de l’événement Go Entrepreneurs en avril dernier, un Français sur quatre a exprimé son intention de créer sa propre entreprise. …

Actualités
LE 01.09.23

Les devis, véritables pierres angulaires de tout échange commercial, assurent la clarté des prestations et engagent tant les prestataires que les clients. Afin de leur conférer une validité et une conformité légale, il est impératif d’inclure certaines mentions obligatoires. Découvrez dans cet article l’importance de ces mentions, en mettant l’accent sur les particularités liées aux …