Devenez Auto-Entrepreneur !

SIMPLE, RAPIDE et EFFICACE : nos conseillers s'occupent en 24 Heures de la création de votre Auto-Entreprise ! SIRET Garanti !

Je crée ma micro-entreprise
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Plafond de chiffre d'affaires Auto Entrepreneur : que se passe-t-il en cas de dépassement ? Comment devenir agent commercial en Auto-Entrepreneur ?

VTC Auto-Entrepreneur : est-ce le bon statut ?

Publié le mardi 26 mars 2019 dans Actualité du statut .

Avec l'explosion des plateformes de VTC, il est urgent de savoir si le statut Auto-Entrepreneur est idéal pour exercer cette activité.

vtc-auto-entrepreneur-quel-statut-2019

Le nombre d’Auto Entreprises en France ne cesse d’augmenter depuis la création du statut en 2009. Parmi les secteurs les plus florissants pour ce statut, le transport, la construction et le conseil aux entreprises. Avec l’augmentation des plateformes de VTC, les chauffeurs indépendants de véhicule de tourisme sont de plus en plus nombreux à parcourir les villes. Il est alors logique de se demander si le statut Auto Entrepreneur est parfaitement adapté à ce métier. Focus sur un secteur porteur, qui séduit chaque jour de nouveaux indépendants.

Qui sont les chauffeurs VTC ?

Dans le secteur du transport, les VTC sont parmi les plus représentés. Portés par les nouvelles technologies des plateformes qui mettent à disposition un service de transport géolocalisé, les VTC ont transformé le rapport aux transports personnels au sein des grandes et moyennes villes.

Quelles sont les différences entre taxi et VTC ?

Devenir taxi nécessite d’obtenir une licence en réussissant l’examen du certificat de capacité professionnelle. Une formation taxi est recommandée pour mettre toutes les chances de votre côté. Si l’examen est obtenu, une carte professionnelle vous sera délivrée et un stage de formation continue sera à effectuer tous les 5 ans. Pour exercer le métier de taxi, il faudra en outre une Autorisation De Stationnement (ADS), plus souvent appelée licence de taxi. Soit vous devenez propriétaire de cette licence, ce qui implique un investissement important, soit vous pouvez la louer auprès d’une entreprise de prestation de taxi dont vous deviendrez salarié.

Si les étapes pour devenir VTC sont plus faciles, il n’est pas beaucoup plus rapide de le devenir pour autant. Un VTC, acronyme signifiant en réalité Voiture de Transport avec Chauffeur, devra suivre une formation pluridisciplinaire comprenant des bases de gestion, de développement commercial, de sécurité routière et de réglementation générale. Cet examen se réalise auprès de la Chambre des Métiers de l’Artisanat de la commune du candidat. Pour obtenir ensuite une carte VTC, celui-ci doit en effectuer la demande auprès de la préfecture du département  ou auprès de la préfecture de police pour Paris. Enfin, il faudra au futur VTC un statut juridique adapté à son activité.

Si la plupart des taxis indépendants ouvrent majoritairement une SARL ou une SASU, de nombreux VTC choisissent de débuter leur activité en Auto Entrepreneur

En outre, un taxi se distingue facilement parmi les autres chauffeurs privés : il portera sur le toit de son véhicule une plaque lumineuse et pourra effectuer des maraudes en ville, à la différence des VTC qui doivent obligatoirement recevoir une demande via une application pour accueillir leurs clients. De la même manière, seuls les taxis pourront profiter de places de stationnement et des voies privilégiées.

Quelles horaires de travail pour un VTC et quel salaire ?

Le revenu de VTC se comptabilise au nombre de courses effectuées et en distances réalisées par heures travaillées : il est ainsi très variable. En tant qu’indépendants, les VTC ne sont pas soumis aux horaires fixes mais la plupart préfère s’aligner sur les flux de demande. Ainsi, ils choisiront de travailler en particulier les matins et soir de fin de semaine, les matinées et fin d’après-midi pour les autres jours de la semaine. Bien sûr, les demandes peuvent énormément varier en fonction des événements et des rythmes des villes dans lesquelles les VTC interviennent.

Sachez qu’un VTC devra se rattacher à une ou plusieurs plateformes qui fixera le prix de base des courses : il sera intéressant d’étudier les différents tarifs appliqués.

Récemment, l’INSEE a publié un rapport sur le revenu annuel des chauffeurs non-salariés. Leur salaire médian est estimé à 1 430 euros nets mensuels. En début d’année 2019, la plateforme Uber a quant à elle communiqué un revenu net médian de 1 617 euros pour un temps de connexion mensuel de 45, 3 heures.

Auto Entrepreneur : un statut parfait pour débuter ?

Par sa simplicité de gestion et sa rapidité à mettre en place, le régime de l’Auto Entreprise est un excellent moyen de tester une nouvelle activité sans engager ni trop de frais ni trop de risques.

Avantages

En premier avantage, il y a le tarif. Créer une Auto Entreprise reste bien plus accessible que de monter une autre structure juridique et le coût de ses cotisations est beaucoup moins élevé. Ainsi, l’Auto Entrepreneur VTC pourra rapidement et facilement lancer son activité sous un régime fiscal et social plus simple et accessible qu’une SAS ou SASU.

Inconvénients : les plafonds et charges Auto Entrepreneur VTC

Cependant, un VTC Auto Entrepreneur aura naturellement beaucoup de frais. En effet, obligatoirement propriétaire de son véhicule, le VTC devra prendre à sa charge tous les frais relatifs aux réparations et à l’assurance de ce dernier. En outre, il devra également compter dans son chiffre d’affaires les frais d’essence qui peuvent s’avérer très lourds. Sous le régime de l’Auto Entreprise, le VTC ne pourra pas amortir ses frais ni déduire sa TVA avant un certain seuil. 

Pour rappel, les plafonds de chiffre d'affaires annuels d'un VTC seront de cet ordre :

  • Plafond maximum de chiffre d'affaires : 70 000 €
  • Plafond de TVA : 33 200 €
  • La catégorie du VTC est la prestation de service (BIC) et dépend de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (le Stage de Préparation à l'Installation sera donc obligatoire).

Si le VTC est une activité occasionnelle, saisonnière ou cumulée à une autre métier, l’Auto Entreprise est une manière efficace de gérer son administration facilement. En revanche, s’il s’agit d’une activité quotidienne, il est possible que le VTC soit obligé de changer de statut afin d’amortir ses dépenses professionnelles.

Comment devenir VTC en Auto Entrepreneur en 2019

Pour devenir VTC Auto Entrepreneur en 2019, il suffira, après avoir obtenu l’examen et la carte VTC, de s’inscrire au régime Auto-Entrepreneur sous le code NAF 49.32Z. Pour être sûr de ne pas faire d’erreur, il est recommandé de faire appel à un conseiller expert du statut qui pourra prendre en charge votre déclaration initiale d’activité et vous préparer à exercer votre activité sous le statut Auto Entrepreneur.

Je crée mon Auto-Entreprise en VTC

Auteur : L'équipe Auto-Entrepreneur.fr


Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Commentaires fermés

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !
Formulaire de contact
Objet de la demande
Votre message
Nombre de caractères restant : 500