Notifications
Aucune notifications
Plus de notifications
Bonjour !
Déconnexion

Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
L’artisanat représente un quart des entreprises créées en 2021 Désaccord entre le gouvernement et la mairie de Paris concernant les dark stores

Création d’entreprises : que faire face à la hausse brutale des taux ?

Publié le vendredi 26 août 2022 dans Questions d'Auto-Entrepreneurs .

La remontée des taux à un rythme soutenu (+6,8 % en un an) et l’application rigoureuse des consignes du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) par les banques compliquent l’accès des professionnels aux crédits.

hausse-des-prix-min

La remontée des taux à un rythme soutenu (+6,8 % en un an) et l’application rigoureuse des consignes du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) par les banques compliquent l’accès des professionnels aux crédits.

En revanche, cette tendance haussière des taux sera bénéfique pour les acteurs du secteur financier (banque et assurance), notamment pour ceux qui disposent d’une solide situation de solvabilité et de liquidité.

Pour ceux qui envisagent de créer leurs propres entreprises, obtenir un emprunt bancaire pour financer leur projet devient un défi à surmonter.

Heureusement, il est toujours possible de bénéficier des aides à la création. En effet, différentes formes d’aides destinées aux créateurs d’entreprise existent, et chacun pourrait très bien trouver un ou des dispositifs correspondant à ses besoins.

Une hausse de +6,8 % entre avril 2021 et avril 2022

Selon le constat de la Banque de France, « les taux d’emprunt ont bondi de +6,8 % entre avril 2021 et avril 2022 ».

Associée au resserrement des conditions d’octroi de crédit lié à la transformation des recommandations du HCSF en règles contraignantes depuis le début de cette année, cette évolution complique les tâches de l'auto-entrepreneur en quête de financement pour démarrer son activité.

Se tourner vers les aides publiques

Malgré cela, il peut toujours compter sur les aides publiques mises en place par l’État ou les collectivités territoriales en vue d’encourager la création d’entreprises. Seulement, il n’est pas facile d’identifier celles qui correspondent à son profil et à ses besoins.

Pour faciliter l’accès des porteurs de projets aux prêts bancaires, Initiative France, tout comme le Réseau Entreprendre, a mis en place des prêts d’honneur.

En parallèle, les créateurs d’entreprise peuvent bénéficier d’autres solutions, comme les garanties d’emprunt, les microcrédits et les fonds d’investissement.

Certaines aides sont destinées à promouvoir les projets innovants, tandis que d’autres visent la redynamisation économique d’une région ou d’un territoire.

Dans la première catégorie figurent :

  • le prêt d’amorçage de BPI France pour ceux qui souhaitent lever des fonds ;
  • les exonérations fiscales et sociales (JEI et JEU) pour les nouvelles entreprises investissant dans la R&D ;
  • ou encore le crédit d’impôt recherche pour les frais engagés dans la R&D.

Par ailleurs, la Garantie Égalité Territoire de France Active et l’exonération d’impôts pour ceux qui reprennent des entreprises en difficulté entrent dans la seconde garantie.

Enfin, des aides visant à soutenir le développement d’un secteur d’activité et favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et des personnes handicapées existent également, sans oublier celles qui ciblent les demandeurs d’emploi qui souhaitent devenir entrepreneurs : prêt d’honneur solidaire, Acre, Arce, etc.

Des informations sur ces aides sont disponibles sur les sites régionaux dédiés à la création et reprise d’entreprises, dans la base des données nationales des aides publiques aux entreprises, mais aussi auprès des réseaux d’accompagnement des entreprises.

Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Commentaires fermés

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !
Formulaire de contact
Objet de la demande
Votre message
Nombre de caractères restant : 500