étudiant-entrepreneur

Devenez Auto-Entrepreneur !

Simple, rapide et efficace : nos conseillers s'occupent de la création de votre Auto-Entreprise jusqu'à l'obtention de votre SIRET !

Je me déclare
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Le point chiffré du statut auto-entrepreneur au 3ème trimestre 2015 Auto-entrepreneurs : comment s'installer à l'étranger ?

Un statut pour chaque projet, étudiant-entrepreneur ou auto-entrepreneur ?

Publié le vendredi 23 octobre 2015 dans Actualité du statut .

Lancé en 2014, le statut d’étudiant-entrepreneur vise à favoriser l’esprit d’initiative des jeunes français. Au même titre que le statut d’auto-entrepreneur, il constitue un jalon de plus dans la valorisation de l’esprit d’entreprise au niveau national. Focus sur cette...

Étudiant-entrepreneur : encourager les chefs d’entreprise de demain

Le statut d’étudiant-entrepreneur vise à commencer à préparer pendant ses études le projet entrepreneurial que l’on souhaite développer une fois entré(e) dans la vie active.

En jouant sur la mise en réseau des forces vives au niveau local, le statut d’étudiant-entrepreneur vise à aider le jeune à préparer son projet entrepreneurial durant ses études afin d’être prêt à créer son entreprise une fois son diplôme obtenu. Il entend être un accélérateur de projets valorisant le volontarisme et l’esprit d’entreprise des jeunes français.

Tout comme dans le statut d’auto-entrepreneur, c’est la philosophie de l’apprentissage par l’action qui prédomine, également appelée « learning by doing ». L’objectif est donc de familiariser les étudiants avec le mécanisme de création d’une entreprise, de la définition du projet à la recherche de financements, en passant par l’élaboration d’un business plan.

Un statut réservé aux projets (très) innovateurs !

Dans 62% des cas, le statut d’étudiant-entrepreneur est octroyé à des projets « d’envergure » selon les chiffres évoqués par le coordinateur national du plan PEPITE (Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat), financé par le Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Cela n’est donc pas accessible à tout le monde.

Ce statut apparaît donc intéressant pour les projets d’entreprise nécessitant un investissement important en termes d’infrastructures, de recherches préalables, mais également de financements. Parmi les secteurs les plus propices, on peut penser à l’innovation technologique et environnementale, à la biomédecine, à encore à des nouveaux concepts commerciaux (boutiques, restauration, prestataire de services, etc.).

[ATTENTION] : Le statut d’étudiant-entrepreneur ne vise pas tant à dynamiser le nombre de travailleurs indépendants dans le pays, mais plutôt à encourager une nouvelle génération de chefs d’entreprises dans des secteurs innovants.[ATTENTION]

L’auto-entrepreneur : devenir travailleur indépendant

Le spectre du statut d’étudiant-entrepreneur reste donc circonscrit et complète le dispositif de l’auto-entrepreneur sans recouvrir la même réalité. Ainsi, le nombre d’inscription au statut d’étudiant-entrepreneur reste timide. Alors que l’objectif chiffré était de créer 20 000 entreprises en quatre ans, seuls 650 étudiants ont bénéficié du statut lors de sa première année.

La faute à la faiblesse des moyens alloués aux PEPITE (4,6 millions d’euros sur trois ans), au manque de communication autour du statut et à l’absence de mécanismes de coordination entre les PEPITE, afin qu’ils puissent partager leurs meilleures pratiques. La faute également à une exigence accrue en matière d’innovation et de nouveaux concepts et de secteurs comme évoqué plus haut.

L’auto-entreprise constitue à l’heure actuelle une voie d’accès à l’entreprise infiniment plus populaire. De par sa simplicité, la diversité des aides auquel il donne droit, mais également la relative faiblesse de ses charges, le statut d’auto-entrepreneur s’impose comme l’une des voies les plus attractives pour les jeunes diplômés cherchant à s’assurer de la viabilité de leur projet. Elle apparaît plus adaptée pour des activités qui misent plus sur l’expertise individuelle plutôt que la nécessité de bénéficier d’une infrastructure complexe : services à la personne (coiffure, aide à domicile, entretien), bâtiment, transports, information et communication, création artistique et design.

Il ne faut toutefois pas non plus négliger les synergies qui existent entre les deux statuts : un étudiant bénéficiant du statut d’étudiant-entrepreneur peut tout à fait mener de front une activité d’auto-entrepreneur pour financer ses études ou toucher du doigt, par la pratique, à la réalité d’une activité indépendante.

De même, environ un étudiant-entrepreneur sur dix est porteur d’un projet d’entreprise qu’il compte lancer dans un premier temps à travers le statut d’auto-entrepreneur.


Il faut donc noter que si le statut Etudiant-entrepreneur est très avantageux pour les étudiants porteurs de projets innovants, il est toutefois peu accessible à des petits projets à cause des nombreux critères de sélection. A l'inverse du statut auto-entrepreneur qui est reste simplifié en termes de démarches.

Il est important de retenir que ces deux statuts ne s’adressent pas du tout aux mêmes personnes. Il sera nécessaire d’évaluer votre projet avant de vous lancer.

Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Vous n'êtes pas connecté, vous ne pouvez pas commenter

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Un e-mail vous permettant de réinitialiser votre mot de passe vous a été envoyé.
Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, cela signifie que l'adresse e-mail que vous avez indiquée n'est pas celle que vous aviez utilisée lors de la création de votre compte Auto-Entrepreneur.fr

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Votre mot de passe doit comporter minimum 10 caractères sans accent ni espace et contenir au moins une majuscule, un chiffre et un caractère spécial.

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !