Devenez Auto-Entrepreneur !

SIMPLE, RAPIDE et EFFICACE : nos conseillers s'occupent en 24 Heures de la création de votre Auto-Entreprise ! SIRET Garanti !

Je crée ma micro-entreprise
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Covid19 : tout ce les Auto-Entrepreneurs doivent savoir

Le contrôle URSSAF vise le travail dissimulé par les Auto-Entrepreneurs

Publié le lundi 29 mars 2021 dans Actualité du statut .

Auto entrepreneur et URSSAF ! Si vous êtes Auto Entrepreneur, vous savez bien que cet organisme vous facilite la vie, notamment pour la déclaration de votre activité et la collecte des cotisations sociales.

urssaf-controle-auto-entrepreneur

Mais savez-vous qu'il a aussi le pouvoir de contrôler vos déclarations sociales et de les redresser ?

Notre focus « contrôle URSSAF des Auto Entrepreneurs » vise à vous éviter un redressement sévère ! Nous allons situer le contexte de ce sujet d'actualité, présenter les étapes d'un contrôle URSSAF et apporter quelques recommandations.

Auto entreprise URSSAF : pourquoi un contrôle ?

Votre statut d'Auto Entrepreneur vous fait bénéficier de plusieurs facilités. À titre d'exemple, vous pouvez opter pour une déclaration mensuelle ou trimestrielle de vos cotisations sociales en mode simplifié et à des taux avantageux (Versement Fiscal Libératoire ou VFL). Ce privilège est conditionné par le non-dépassement de certains seuils de chiffres d'affaires ; au-delà, c'est le glissement vers une autre forme de société plus contraignant. La tentation de dissimuler certains revenus est grande ! C'est du moins l'avis du Haut Conseil du financement de la Sécurité sociale (HCFiPS) révélé dans sa note en date de février 2021.

Quelques rappels pour situer le contexte

  • Seuil CA micro entreprise : 72 600 € HT pour les prestations de services, 176 200 € HT pour les activités de commerce et d'hébergement.
  • Taux Cotisations sociales : 12,80 % pour la vente de marchandises à consommer sur place ou à emporter, 22 % pour les autres activités.
  • 65 % des entreprises créées en 2020 ont le statut d' Auto Entrepreneur.
  • 40 % des Auto Entrepreneurs seraient en infraction de déclarations, soit un manque à gagner de 1 milliard € pour les finances publiques. Quant aux travailleurs indépendants, ils seraient coupables de 650 millions € de cotisations non-déclarées.

Auto entrepreneur URSSAF et travail dissimulé

L'URSSAF compte bien déployer tous les outils dont il dispose pour détecter les revenus éludés. Le travail fantôme des entreprises ou Économie Non observée (ENO) prive l'état de ressources nécessaires au financement des prestations et aides sociales. Les finances publiques sont actuellement mises à mal en raison de la stagnation, voire récession, de l'économie causée par la crise sanitaire. La chasse à la non-déclaration d'activité est ouverte ; les auto entrepreneurs et les travailleurs indépendants figureraient en haut du tableau.

Les résultats d'exploitation affectés à la micro entreprise par les centres URSSAF en septembre 2020 dépassaient les 28 milliards d'euros. Gageons que les fausses informations (coordonnées, date de naissance, etc.), les déclarations erronées et celles dissimulées feront l'objet de contrôle pointue. Le taux d'infractions parmi les auto entrepreneurs annoncé par l'administration est annonciateur !

Les prérogatives de l'URSSAF

L'URSSAF est assignée d'une double mission en matière de cotisations sociales : la collecte et la vérification des déclarations sociales effectuées par les cotisants. Le contrôle porte l'assiette (revenu – abattements), le taux appliqué et le mode de calcul des contributions. Ces dernières englobent la Sécurité sociale, l'assurance-chômage et toute autre cotisation dont le contrôle est confiée à l'URSSAF.

L'intervention de cet organisme est très encadrée. Ainsi, il n'a pas le pouvoir de vous contrôler sur un même point pour une même période plusieurs fois, sauf en cas de fraudes constatées, sur injonction judiciaire ou en cas de constatation de travail dissimulé.

De même, aucun nouveau redressement ne peut concerner des éléments qui ont été mentionnés dans un précédent rapport soumis par un contrôleur URSSAF.

Quelles sont les étapes d'un contrôle URSSAF ?

Les contrôles URSSAF sont bien cadenassés. La réglementation en la matière impose un déroulement en 5 étapes.

Réception de l'avis de contrôle par l'auto entrepreneur

Il s'agit d'un courrier envoyé 15 jours à l'avance. Il précise la date du contrôle, l'identité de l'agent en charge, les documents à préparer et le lieu (chez vous ou dans les locaux de l'URSSAF).

Aussi, vous êtes invité à bien conserver vos factures et bien tenir votre cahier Recettes/Charges.

Déroulement du contrôle des cotisations sociales auto entrepreneur

L'agent URSSAF analyse votre comptabilité simplifiée. Il a le droit d'accéder à tous vos documents et à vos fichiers informatiques après votre consentement. En cas d'opposition, vous devez lui proposer une alternative valable. Il peut aussi questionner vos partenaires pour recouper les informations collectées. Le but est de vérifier la justesse et la cohérence de vos déclarations. Sachez que l'URSSAF a le pouvoir de chercher des informations concernant votre vie professionnelle auprès de sources externes : comptes bancaires, fournisseurs, clients. Toute recette éludée risque d'être facilement démasquée !

Envoi des observations relevées lors du contrôle

L'URSSAF doit vous envoyer un rapport dans un délai de trois mois. L'agent y mentionne les éventuels points de redressement, le montant à payer (avec majoration !) et la nature du redressement (omission de revenu ou déclaration non-conforme). Soyez respectueux de l'échéancier de vos déclarations et méthodique dans la tenue de votre comptabilité.

La période contradictoire

Tout Auto Entrepreneur soumis à un contrôle URSSAF de ses déclarations sociales jouit du droit de contester les observations de l'agent contrôleur.

Le délai réglementaire de la période contradictoire est de 30 jours à compter de la date de réception de la lettre d'observation. Le micro entrepreneur en redressement peut récuser les motifs et le montant estimé en fournissant ses justificatifs ; le contrôleur est obligé d'y répondre.

En cas de maintien du montant du redressement des cotisations sociales, l'URSSAF procède au recouvrement de la créance par voie amiable ou judiciaire.

Moralité : l'URSSAF est un allié de l'Auto Entreprise qui ne tolère pas les recettes cachées. Vous ferez mieux de déclarer tous vos revenus et de payer les cotisations en conséquence. Vous pouvez aussi initier un redressement vous-même, auquel cas aucune majoration ne sera ajoutée.

Le rapport de contrôle

Après les échanges durant la période de contestation, l'agent en charge dépose son rapport final auprès de l'URSSAF. Trois cas de figure peuvent se présenter :

  • aucun redressement : vos déclarations sont conformes ;
  • crédit en votre faveur : vous avez dépassé le montant des cotisations sociales dues ;
  • Redressement : vous n'êtes pas à jour ou vous avez omis de déclarer des factures établies ou encore effectuez des activités sans facturation.

Finalement, sachez qu'un dernier recours auprès de la CRA (Commission de Recours à l'Amiable) est permis aux entrepreneurs sous redressement URSSAF. En cas de mise en demeure, ils ont un mois pour régler le montant du redressement.

Pour une bonne relation URSSAF / Auto Entrepreneur, soyez un gestionnaire pointilleux, archivez bien vos factures, faites vos déclarations en respectant la procédure simplifiée, et surtout ne dissimulez aucun travail effectué à titre professionnel.

Le contenu "" a été noté 3 sur 5 sur 64 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Commentaires fermés

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !
Formulaire de contact
Objet de la demande
Votre message
Nombre de caractères restant : 500