recouvrement

Devenez Auto-Entrepreneur !

Simple, rapide et efficace : nos conseillers s'occupent de la création de votre Auto-Entreprise jusqu'à l'obtention de votre SIRET !

Je me déclare
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Fonctionnaire et auto-entrepreneur : quelle cohabitation ? Airbnb, gîtes, locations, chambres d’hôtes en auto-entrepreneur : Comment ça marche ?

Recouvrement des petites créances : enfin une démarche simplifiée !

Publié le jeudi 29 septembre 2016 dans Actualité du statut .

Lorsqu’un client refuse ou « oublie » de vous payer la somme due après la réalisation d’une prestation, l'auto-entrepreneur comme tout chef d’entreprise, peut se retrouver dans une situation délicate. Beaucoup peuvent être découragés par le coût en temps et en argent...

2016-33

Quelles créances sont concernées ?

La loi Macron pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques intègre une réforme du recouvrement des créances, adoptée par décret le 9 mars 2016. Elle permet de simplifier le recouvrement des « petites » créances, c’est-à-dire celles qui n’excèdent pas 4 000 € (somme principale et intérêts compris). Les auto-entrepreneurs sont donc particulièrement concernés par cette mesure.

En application depuis le 1er juin 2016, la réforme a pour objectif d’accélérer la procédure de recouvrement en collaboration avec un huissier. Des solutions existaient déjà pour les grands comptes et les sommes importantes, mais les revenus modestes disposent désormais d’une alternative pour leur facturation.

[A NOTER] Cette réforme ne s’applique pas pour le paiement d’un chèque sans provision. Ce cas particulier nécessite une procédure spécifique.[A NOTER]

Quelles sont les étapes de cette procédure ?

La procédure de recouvrement devra être précédée d’une lettre manuscrite ou d’un mail de relance. Même après le paiement des sommes dues, il sera nécessaire de conserver tous les documents justificatifs liés à votre procédure. 

Vous pouvez exiger le paiement de vos créances inférieures à 4 000 € de deux façons :

Il sera nécessaire d’indiquer :

  • La nature du litige : dans le cas des auto-entrepreneurs, on parlera alors d’une dette commerciale,
  • Le montant des sommes impayées : à la somme initiale pourront être ajoutés des intérêts éventuels,
  • Les éléments justificatifs de votre situation : il est donc important de tenir une comptabilité rigoureuse, comprenant vos devis (idéalement signés) et factures impayées.

Une fois la procédure en marche, l’huissier prend contact avec le débiteur par le biais d’une lettre recommandée avec avis de réception. Votre débiteur disposera alors d’un mois pour répondre, favorablement ou non, à cette proposition.

Dans le cas d’un refus de paiement de la part du redevable, il faudra saisir la justice et engager une procédure d’injonction de payer. Une réponse en dehors du délai d’un mois équivaut à un refus de paiement de votre débiteur. Cela met fin à la procédure simplifiée de recouvrement.

Dans le cas d'un "paiement volontaire" et donc de finalisation de la démarche, un faible émolument sera à votre charge en pourcentage des sommes dues. Vous pouvez aussi demander au client de régler cette somme.

[A NOTER] L’huissier qui s’occupera de votre procédure de recouvrement dépend du Tribunal de Grande Instance auquel vous êtes rattaché(e), autrement dit en fonction de votre lieu de résidence. À partir du 1er janvier 2017, l’huissier dépendra de la cour d’appel à laquelle vous êtes rattaché(e).[A NOTER]


Pour les sommes excédant les 4 000 €, vous devrez contacter un huissier par vos propres moyens, puis monter le dossier relatif à la procédure classique. N’hésitez pas à demander l’avis d’un avocat, ou le cas échéant, de notre équipe sur Facebook ou via Twitter.


Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Vous n'êtes pas connecté, vous ne pouvez pas commenter

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Un e-mail vous permettant de réinitialiser votre mot de passe vous a été envoyé.
Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, cela signifie que l'adresse e-mail que vous avez indiquée n'est pas celle que vous aviez utilisée lors de la création de votre compte Auto-Entrepreneur.fr

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !