Notifications
Aucune notifications
Plus de notifications
Bonjour !
Déconnexion

Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Les outils incontournables pour les auto-entrepreneurs Auto-entrepreneur : quelles sont les charges prévues cette année ?

La France a battu un nouveau record de création d’entreprises en 2022

Publié le vendredi 13 janvier 2023 dans Actualité du statut .

Les créations d’entreprises augmentent d’année en année depuis le lancement du statut d’autoentrepreneur, synonyme de simplification des formalités administratives et fiscales.

loupe-formant-2022

En 2022, un record a été battu avec 980 000 nouvelles immatriculations sur les 11 premiers mois de l’année, selon les données de l’INSEE. La croissance est portée principalement par les 600 000 nouvelles micro-entreprises recensées.

Nette croissance portée par les micro-entreprises

En 2022, environ 90 000 entreprises ont vu le jour chaque mois en France, soit le double de la moyenne observée au milieu de la précédente décennie. L’INSEE en a comptabilisé près de 980 000 pour la période comprise entre 1er janvier et le 30 novembre, et a annoncé le franchissement de la barre symbolique du million d’entreprises créées jusqu’à fin décembre.

Contrairement aux idées reçues, les nouveaux entrepreneurs ne sont pas toujours des conducteurs de VTC ou des livreurs à domicile, deux secteurs d’ailleurs en repli. À l’inverse, les activités de conseil, la communication, ainsi que les services aux ménages, connaissent une nette progression.

Ce dynamisme est encourageant dans un contexte économique toujours incertain. Les micro-entreprises ont été le principal moteur de la hausse, puisque 600 000 sont apparues au cours des 11 mois. Devenir auto-entrepreneur séduit particulièrement les jeunes, qui veulent s’affranchir du salarial et de ses contraintes.

Faible impact des micro-entreprises sur l’économie globale

Toutefois, selon les analystes, « le poids des micro-entreprises sur l’activité économique globale reste faible, et elles sont plus fragiles par rapport aux entreprises classiques ». Ces dernières années, une faible proportion d’entre elles a effectivement démarré son activité et leur taux de mortalité reste important. Au troisième trimestre 2022, une entreprise radiée sur quatre affichait une ancienneté inférieure à 3 ans. En comparaison, à un horizon de 5 ans, 60 % des établissements de plus grande taille sont toujours actifs.

Cependant, le succès de l’entrepreneuriat auprès des Français impacte positivement les chiffres du chômage, car d’une part, ces entreprises ont besoin de main-d’œuvre, et d’autre part, une activité indépendante constitue une alternative efficace au salariat pour les demandeurs d’emploi.

À une plus large échelle, l’Exécutif espère que ces entrepreneurs vont contribuer à l’émergence de TPE, voire de structures de plus grande envergure qui pèseront dans l’économie et favoriseront la croissance. Dans cette optique, l’État poursuit ses efforts de simplification des contraintes administratives pour ce public. Parmi les mesures mises en place figure le lancement au 1er janvier 2023 du nouveau guichet unique regroupant toutes les formalités nécessaires.

En 2022, un record a été battu avec 980 000 nouvelles immatriculations sur les 11 premiers mois de l’année, selon les données de l’INSEE. La croissance est portée principalement par les 600 000 nouvelles micro-entreprises recensées.

Nette croissance portée par les micro-entreprises

En 2022, environ 90 000 entreprises ont vu le jour chaque mois en France, soit le double de la moyenne observée au milieu de la précédente décennie. L’INSEE en a comptabilisé près de 980 000 pour la période comprise entre 1er janvier et le 30 novembre, et a annoncé le franchissement de la barre symbolique du million d’entreprises créées jusqu’à fin décembre. 

Contrairement aux idées reçues, les nouveaux entrepreneurs ne sont pas toujours des conducteurs de VTC ou des livreurs à domicile, deux secteurs d’ailleurs en repli. À l’inverse, les activités de conseil, la communication, ainsi que les services aux ménages, connaissent une nette progression. 

Ce dynamisme est encourageant dans un contexte économique toujours incertain. Les micro-entreprises ont été le principal moteur de la hausse, puisque 600 000 sont apparues au cours des 11 mois. Devenir auto-entrepreneur séduit particulièrement les jeunes, qui veulent s’affranchir du salarial et de ses contraintes. 

Faible impact des micro-entreprises sur l’économie globale

Toutefois, selon les analystes, « le poids des micro-entreprises sur l’activité économique globale reste faible, et elles sont plus fragiles par rapport aux entreprises classiques ». Ces dernières années, une faible proportion d’entre elles a effectivement démarré son activité et leur taux de mortalité reste important. Au troisième trimestre 2022, une entreprise radiée sur quatre affichait une ancienneté inférieure à 3 ans. En comparaison, à un horizon de 5 ans, 60 % des établissements de plus grande taille sont toujours actifs.

Cependant, le succès de l’entrepreneuriat auprès des Français impacte positivement les chiffres du chômage, car d’une part, ces entreprises ont besoin de main-d’œuvre, et d’autre part, une activité indépendante constitue une alternative efficace au salariat pour les demandeurs d’emploi.

À une plus large échelle, l’Exécutif espère que ces entrepreneurs vont contribuer à l’émergence de TPE, voire de structures de plus grande envergure qui pèseront dans l’économie et favoriseront la croissance. Dans cette optique, l’État poursuit ses efforts de simplification des contraintes administratives pour ce public. Parmi les mesures mises en place figure le lancement au 1er janvier 2023 du nouveau guichet unique regroupant toutes les formalités nécessaires.

Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Commentaires fermés

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !
Formulaire de contact
Objet de la demande
Votre message
Nombre de caractères restant : 500