Journaliste auto-entrepreneur

Devenez Auto-Entrepreneur !

Simple, rapide et efficace : nos conseillers s'occupent de la création de votre Auto-Entreprise jusqu'à l'obtention de votre SIRET !

Je me déclare
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Infographie : Comment devenir auto-entrepreneur ? La France, un pays attractif pour les jeunes entrepreneurs ?

Le journaliste et le régime de l'auto-entrepreneur ?

Publié le mercredi 25 juin 2014 dans Actualité du statut .

Le journaliste est nécessairement un salarié. Chacun étant libre d'adopter la dénomination de "journaliste indépendant", la personne à son propre compte ne pourra pas jouir des droits du journaliste. Comment dès lors combiner statut auto-entrepreneur et rédaction ?

2014-48

Inéligibilité au régime au titre de l'activité de journaliste

Selon l'article L. 7111-3 du code du travail, le "journaliste professionnel" est défini comme "toute personne ayant pour activité principale, régulière et rétribuée, l'exercice de sa profession dans une ou plusieurs entreprises de presse, publications quotidiennes et périodiques ou agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources"

Le journaliste est nécessairement un salarié. Chacun étant libre d'adopter la dénomination de "journaliste indépendant", la personne à son propre compte ne pourra pas jouir des droits du journaliste.

La raison en est simple : le statut de journaliste, défini par le code du travail, bénéficie uniquement aux personnes titulaires d'un contrat de travail et percevant un salaire (non pas des droits d'auteur). Cela est également valable pour les pigistes, qui sont des salariés qui travaillent généralement pour un ou plusieurs organismes de presse.

Ainsi, une personne ne peut exercer une activité journalistique en qualité d'auto-entrepreneur, ce régime étant réservé aux entrepreneurs individuels. Le journaliste qui démissionnerait de son emploi en continuant à exercer son activité, perdrait immédiatement ses droits et donc sa carte de presse.

L'activité accessoire à caractère journalistique

Si l'activité journalistique ne peut être exercée en tant qu'auto-entrepreneur, le régime est ouvert pour exercer une activité accessoire à caractère journalistique. Il peut s'agir d'activités qui s'inscrivent dans le prolongement du journalisme (coaching, colloques, activités de rédaction).

Pour exercer une activité accessoire, il faudra impérativement que l'activité journalistique reste prépondérante. C'est à dire que l'activité tienne part des revenus journalistique dans la rémunération globale. Selon le code du travail, il faut que la personne tire du journalisme le principal de ses ressources (C. trav, art. L. 7111-3)

Le cas particulier des blogueurs

Les blogueurs qui rédigent des billets, pour un service de presse en ligne peuvent exercer une activité à titre indépendant (art. 1 de la loi n°86-897). L'auto-entrepreneuriat lui est donc ouvert, mais un accord doit être donné au cas par cas, au vu de la nature et de la régularité de la collaboration avec l'organe de presse en ligne.

Si l'indépendance lui est reconnue, le blogueur exercera alors une activité libérale, affiliée à la CIPAV et non pas une activité commerciale de prestation de services, sauf si il rédige des billets sponsorisés.

  • Cette activité sera considérée comme "autre création artistique" au code APE 90.03 B.
  • Lors de son inscription au régime, cette activité se trouve dans la catégorie "internet" et s'intitule "Blogueur professionnel"

Information : Le blogueur peut être rémunéré sous forme de droits d'auteur, en revanche, il ne bénéficiera pas de couverture sociale.

Références :

Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Vous n'êtes pas connecté, vous ne pouvez pas commenter

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Un e-mail vous permettant de réinitialiser votre mot de passe vous a été envoyé.
Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, cela signifie que l'adresse e-mail que vous avez indiquée n'est pas celle que vous aviez utilisée lors de la création de votre compte Auto-Entrepreneur.fr

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !