Devenez Auto-Entrepreneur !

SIMPLE, RAPIDE et EFFICACE : nos conseillers s'occupent en 24 Heures de la création de votre Auto-Entreprise ! SIRET Garanti !

Je crée ma micro-entreprise
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Chef à domicile en auto-entrepreneur : une passion et des avantages Reconfinement Covid-19: des aides financières étendues et de nouvelles à venir pour les Auto-Entrepreneurs

Devenir photographe Auto-Entrepreneur : pourquoi, comment et quand

Publié le jeudi 29 octobre 2020 dans Actualité du statut .

Devenir Auto-Entrepreneur photographe est-il adapté et bénéfique à tous les passionnés ou professionnels de la photographie ? Notre focus sur le statut d'Auto-Entrepreneur photographe vous apporte les éléments de réponse.

auto-entrepreneur-photographe

Photographe auto-entrepreneur : des métiers et des statuts

Si le métier de photographe est non réglementé et ne nécessite pas la présentation de diplômes ou d'assurance obligatoire, il est nécessaire de bien choisir sa catégorie pour pouvoir accéder au statut de photographe Auto-Entrepreneur.

La photographie se pratique sous 3 métiers :

Le photographe auteur

Les photographies prises sont considérées comme des œuvres d'art exploitables par autrui sous réserve de détenir le « droit d'usage ». Le photographe auteur ou photographe d'art ne peut pas créer une Auto-Entreprise de photographie. Il dépend du régime de sécurité sociale des artistes auteurs (AGESSA).

Le photographe de presse

C'est généralement un salarié d'une agence de presse, d'un support presse digital ou print et détenteur d'une carte de presse. Il dépend de ce fait du régime social général. Toutefois, un photographe presse peut être Auto-Entrepreneur et photographe social occasionnel (photographies sans relation avec la presse)

Photographe social

Le photographe social ou photographe d'illustration ou encore photographe artisan vend des photos prises lors de différents événements (mariage, séminaires ou autres réunions) ou pour des besoins précis (portrait, identité, publicité, mode, édition, etc). Le photographe social n'est pas propriétaire des clichés pris. C'est un artisan qui vend un service et à ce titre, il peut lancer une micro-entreprise de photographie sociale.

Après cette distinction, nous allons vous présenter les éléments clés du statut Auto-Entrepreneur photographe.

Photographe auto-entrepreneur : informations clés

- Centre de formalités d'entreprises compétent (CFE) : chambre des métiers et de l'artisanat (CMA) ;

- Code APE ; 7420Z - Activités photographiques ;

- Régime micro-BIC (bénéfice industriel ou commercial) ;

- Seuil chiffre d'affaires : 72.500 euros/an pour la prestation de services de photographie ;

- Seuil franchise en base TVA : 34.400 euros/an ;

- Taux de cotisations sociales : 22% ;

- Rémunération moyenne : 100 euros pour des photos de portrait. 1500 euros pour un mariage sans déduction des charges ;

- Un photographe est soumis au régime de droit commun des CGV (conditions générales de vente) prévu par le Code de la consommation.

Devenir photographe : les qualités requises

Un bon photographe se doit de développer une sensibilité artistique, une dextérité technique et une connaissance des logiciels de retouche des images. Il n'est pas demandé au futur Auto-Entrepreneur photographe de justifier d'un diplôme. Cependant, une formation en photographie constitue un bon tremplin vers une meilleure carrière.

Selon le métier qu'il aurait choisi (photos d'illustration, de presse ou artistiques), le photographe doit développer des qualités personnelles qui lui permettront de se démarquer de la concurrence. En voici les plus communes et importantes :

  • Le sens de l'observation : le fameux « œil du photographe » se travaille au quotidien avec ou sans appareil photo ; cela devient une seconde nature. Un sens de l'observation développé permet d'obtenir des images exceptionnelles sur un sujet tout à fait banal.
  • La discrétion : les meilleures photos sont " volées " à l'insu des personnes photographiées. Elles expriment la spontanéité et reflètent le naturel. Un bon photographe sait se rendre invisible.
  • La sociabilité : la discrétion ne chasse pas la sociabilité. Cette qualité est essentielle pour tout artisan auto-entrepreneur.
  • La patience et la persévérance : des milliers de clichés sont à prendre pour approcher de la perfection, maîtriser la technique et développer le regard du photographe.
  • L'anti-conformisme : pour réussir des photos originales, il faut parfois " penser et voir les choses autrement ".
  • La minutie et l'organisation : un petit oubli peut faire rater un moment unique à capturer.

Devenir auto-entrepreneur photographe : avantages, démarches et inconvénients

Si le statut de Auto Entrepreneur photographe est aisé à obtenir et procure de multiples avantages, il n'est pas recommandé pour certains profils de photographes et certaines situations.

Créer une auto-entreprise de photographie : démarche simplifiée

Les démarches à réaliser pour devenir auto-entrepreneur photographe sont simplifiées à l'extrême. Il vous suffit de faire une déclaration en ligne auprès de votre CFM (CMA si vous êtes photographe social) ou de mandater un spécialiste de la création des micro-entreprises. Cette déclaration de lancement de l'activité se fait en renseignant le formulaire PO - CMB ou Cerfa n° 15253*05. Vous n'êtes nullement obligé de vous déplacer afin de fournir en main propre des documents papier. Une déclaration sur l'honneur suffit à valider les pièces numérisées demandées (pièce d'identité, justificatif de domicile, attestation de non-interdiction à gérer une entreprise).

Devenir Photographe Auto-Entrepreneur

Cette simple déclaration du début de l'activité vous permet d'obtenir après validation du dossier :

  • Vos numéros SIRET, APE et K-BIS ;
  • une notification d'affiliation à la Sécurité Sociale des Indépendants ;
  • une notification d'affiliation au régime auto-entrepreneur ;
  • la carte d'artisan nécessaire si vous exercez en dehors de votre commune.

Vous voilà autorisé à produire des factures à vos clients !

Assurance professionnelle pour Auto Entrepreneur

Devenir Auto-Entrepreneur photographe : les avantages

La déclaration de votre activité de photographe Auto-Entrepreneur vous fait bénéficier des régimes micro-fiscal et micro social simplifiés tout en vous dispensant de la tenue d'une lourde comptabilité.

Allègement comptable

Un photographe en micro-entreprise n'est pas contraint de présenter des comptes comptables annuels (bilan, compte d'exploitation...). Un livre de recettes et éventuellement un registre des achats sont suffisants pour être en règle avec l'administration.

Régime fiscal et social simplifiés

L'imposition d'un auto-entrepreneur photographe artisan est basée sur un bénéfice forfaitaire calculé à partir de sa déclaration de revenus après l'application d'un abattement équivalent à 34 %. Le même principe est appliqué pour le calcul des cotisations sociales.

Mieux encore, en optant pour la déclaration unifiée, vous pouvez déclarer et payer vos charges fiscales et sociales en une seule déclaration (Versement fiscal libératoire). Le taux des cotisations sociales sera alors majoré d'un coefficient de pondération, soit : 22 % + 1,7 %.

Concernant la TVA, le statut de photographe social en Auto Entrepreneur dispense de tout traitement comptable. Vos clients seront facturés hors-taxes au-dessous du seuil de 34.400 euros/an ; au-delà, vous serez basculé vers un autre statut juridique.

Aide à la création ou reprise d'entreprise (ACRE)

Si vous êtes éligible à ce dispositif (- 25 ans, demandeur d'emploi, minima sociaux), vous serez exonéré à hauteur de 50 % du paiement des cotisations sociales relatives à la première année.

Pour la CFE (Cotisation foncière des entreprises), l'exonération est totale.

Les limites et inconvénients de la micro-entreprise de photographie.

L'activité de photographe nécessite un lourd investissement de départ en matériel et éventuellement en local. Ce capital d'entrée risque de constituer un frein pour les jeunes photographes. De plus, étant sous le régime fort bénéfique de la franchise TVA, le photographe Auto-Entrepreneur ne pourra pas récupérer la TVA payée lors de ses achats professionnels (il est considéré comme le consommateur final qui subit le paiement de la taxe sur la valeur ajoutée).

Suivant la même logique comptable, l'amortissement du matériel et les frais de déplacement ne peuvent pas être déduits du chiffre d'affaires, car le photographe sous régime micro entreprise est imposé selon un forfait et ne tient pas de comptabilité (les charges ne sont pas déductibles du CA réalisé).

Enfin, le statut de micro-entreprise est conditionné par le non-dépassement d'un seuil de CA : 72.500 pour la prise de photos d'illustration.

Quand choisir le statut de micro-entrepreneur en tant que photographe ?

Le statut d'auto-entrepreneur est plus recommandé et avantageux pour :

  • le photographe social débutant qui veut se constituer un portefeuille client avec un minimum d'investissement de départ ;
  • le photographe salarié qui veut tester l'entrepreneuriat - en parallèle - sans prendre trop de risques ;
  • le photographe qui souhaite débuter sa carrière sans local professionnel et sans grands déplacements ;
  • le photographe qui souhaite constituer un Book tout en gagnant de l'argent ;
  • le photographe auteur ou de presse qui cherche un revenu complémentaire sous réserve de ne déclarer sous ce régime que les prestations de photographie sociale.

Devenez Auto Entrepreneur photographe et shootez au bon moment !

Le contenu "" a été noté 4 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Commentaires fermés

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !
Formulaire de contact
Objet de la demande
Votre message
Nombre de caractères restant : 500