Devenez Auto-Entrepreneur !

SIMPLE, RAPIDE et EFFICACE : nos conseillers s'occupent en 24 Heures de la création de votre Auto-Entreprise ! SIRET Garanti !

Je crée ma micro-entreprise
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Plan de relance de l’économie : la situation reste floue pour les Auto-Entrepreneurs Covid 19 : Nouvel allègement de charges pour les Auto-Entrepreneurs les plus touchés

Devenir électricien Auto-Entrepreneur

Publié le vendredi 11 septembre 2020 dans Actualité du statut .

Devenir Auto-Entrepreneur en créant une micro-entreprise est une perspective avantageuse si vous êtes électricien

devenir-auto-entrepreneur-electricien

Les multiples avantages du statut d'électricien Auto-Entrepreneur séduisent et conviennent aussi bien aux électriciens débutants qu'aux électriciens salariés aspirant à devenir indépendants.

Électricien Auto Entrepreneur : les informations clés

Pour vous aider à devenir un électricien Auto-Entrepreneur averti des réglementations en vigueur, nous avons rassemblé pour vous les informations utiles (elles seront développées tout le long de l'article)

Le Centre de Formalité des entreprises (CFE) compétent est la Chambre des Métiers et de l'Artisanat (CMA).

Le code APE généralement attribué par l'INSEE est : 43.21A – Travaux d'installation électrique dans tous locaux. La catégorie fiscale de l'électricien Auto-Entrepreneur est : Micro-BIC (anciennement, Prestations artisanales de services).

Les cotisations sociales : 12,80 % pour la vente de fournitures et 22 % pour les prestations d'installation et de réparation.

Votre immatriculation est à faire gratuitement au Répertoire des métiers (RM) dans un délai d'un mois à compter de votre souscription sous le statut d'Auto Entrepreneur.

Un stage de préparation à l'installation ou SPI (qui est désormais facultatif grâce à la loi PACTE) peut être dispensé par la Chambre des métiers et d'artisanat. Le Coût d'un SPI varie entre 250 et 260 euros selon les départements.

Le statut d'électricien Auto-Entrepreneur permet de bénéficier de la franchise TVA dans la limite des seuils suivants : 82.800 euros/an pour l'achat revente des fournitures et 33.200 euros/an pour les prestations de service. Ces seuils sont différents de ceux relatifs à votre chiffre d'affaires.

En raison d’une activité mixte, le chiffre d'affaire total ne doit pas dépasser 176 200 € à l'intérieur duquel la partie afférente aux activités de services ne doit pas excéder 72 500 €.

Un électricien Auto-Entrepreneur doit déclarer son chiffre d'affaires auprès de l'URSAFF pour le calcul de ses cotisations sociales.

Devenir électricien Auto-Entrepreneur

Qu’est ce que le métier d’électricien ?

Si vous êtes étudiant ou envisagez une reconversion professionnelle, devenir Auto Entrepreneur électricien est une option à considérer avec sérieux : le marché est porteur. Cependant, vous serez assujetti à des obligations aussi bien pour le métier (électricien) que pour le statut (Auto-Entrepreneur).

Les conditions au métier d’électricien

Le métier d'électricien consiste à manipuler des installations électriques. En conséquence, aucune négligence ou imperfection n'est tolérée ; les conséquences d'une quelconque négligence seraient graves tant pour l'électricien que pour ses clients voire pour tout l'entourage. Ces enjeux de sécurité ont imposé une réglementation très stricte de la profession.

Aspirer à devenir un électricien Auto Entrepreneur nécessite une formation diplômante en électricité. À défaut, il faut justifier d'une expérience de trois ans en tant qu'électricien en exercice.

Plusieurs formations sont admises pour prétendre au statut d'électricien Auto-Entrepreneur : CAP ouvrages électriques, BAC professionnelle, BTS ou toute formation reconnue de niveau équivalent ou supérieur dédiée aux métiers de l'électricité.

Si vous faites valoir votre expérience professionnelle au lieu de diplômes, vous serez tenu d'obtenir auprès de la CMA une reconnaissance de qualification professionnelle. À cette fin, vous devrez fournir des documents justificatifs (expériences professionnelles, absence d'interdiction temporaire d'exercer, pièce d'identité, habilitation à exercer) et payer, éventuellement, la somme de 100 euros !

Les prestations d'un électricien

La gamme des services offerts par un électricien est très large :

  • installation de divers équipements : éclairage, chauffage, climatisation ;
  • réalisation des plans de montage et pose d'équipements électriques ;
  • entretien et rénovation des réseaux et des installations électriques ;
  • audit des normes de sécurité ;
  • conseil en économie d'énergie et en nouvelles normes.

Si vous vous décidez à créer votre Auto-Entreprise d'électricité, vous pourrez prospecter et intervenir aussi bien auprès des particuliers que de structures : Constructeurs BTP, administration et collectivité, syndics d'immeubles, industriels, agences événementielles, etc.

Vos prestations auront un caractère ponctuelle (réparation, maintenance ou installations neuves) ou durables (immeubles neufs ou rénovation totale d'une ancienne installation).

De même, vous pouvez opter pour des interventions polyvalentes ou vous spécialiser dans un domaine précis de l'électricité. Certaines branches innovantes sont mieux rémunératrices et plus dynamiques (équipements automatisés, le photovoltaïque, la domotique …).

Devenir Auto-entrepreneur électricien

Bien que le régime de micro-entreprise soit largement ouvert et encouragé pat les pouvoirs publics, tout le monde ne peut pas devenir électricien micro entrepreneur ! Certaines conditions et qualités sont requises.

Les qualités requises chez un électricien

Nous avons déjà évoqué les conditions d'ordre professionnel (formation, expériences, habilitation …) exigées pour devenir Auto-Entrepreneur électricien. En sus de ces qualifications, tout électricien doit posséder des qualités d'ordre personnel :

  • Esprit cartésien et rationnel : observation, analyse, rigueur, méthode.
  • Aisance dans la communication avec les clients, les collaborateurs et les autres corps de métier BTP présents sur un grand chantier.
  • Acrophobie (peur des hauteurs) et Daltonisme (mélange des couleurs) non tolérés !
  • Sens de la responsabilité : respect des règles de sécurité.

Par ailleurs, il est à souligner qu'un électricien affilié à la sécurité sociale des indépendants ne peut pas devenir électricien autoentrepreneur.

Les assurances à souscrire par un électricien auto-entrepreneur

Étant classé parmi les corps des métiers BTP et au vu des risques que peut générer son activité, l'électricien doit souscrire à 3 assurances professionnelles obligatoires :

  • Assurance responsabilité civile professionnelle : elle couvre les compensations financières à verser à titre de dédommagement aux clients, employés ou passants en cas d'incidents sur le lieu du travail.
  • Garantie biennale : aussi appelée garantie de bon fonctionnement, elle finance le remplacement des équipements qui ont mal fonctionné. Elle s'applique pendant deux ans à compter de la date de la réception des travaux par le client.
  • Garantie décennale Auto Entrepreneur : elle couvre les dommages et les vices affectant la solidité des ouvrages BTP et leur sain usage. Elle s'applique pendant dix ans à compter de la date de la réception.

Assurance professionnelle pour Auto Entrepreneur


Ces garanties sont obligatoires et peuvent toutes être toutes incluses dans un unique contrat multirisque, au même titre que d'assurances facultatives (par exemple, la garantie de parfait achèvement).

Les démarches à entreprendre pour devenir un électricen Auto-Entrepreneur

Que vous soyez débutant ou électricien salarié aspirant à devenir indépendant, il vous faut effectuer plusieurs démarches pour devenir électricen Auto Entrepreneur :

La création du statut Auto-Entrepreneur

La micro-entreprise ou auto-entreprise est un régime très simplifié en comparaison de la création d'entreprise '' classique ''. C'est un statut bénéfique pour toute personne souhaitant développer une activité à titre principal (plein temps) ou en parallèle d'une autre activité.

La déclaration de l'activité

Elle vise à fournir aux institutions sociales et fiscales des informations sur votre projet (identité, activité, adresse de correspondance, vos choix du régime fiscal et social). Vous devez aussi transmettre à votre CFE (votre CMA en l'occurrence) le formulaire PO. La déclaration se fait en ligne, par courrier, sur place ou via un mandataire.

Le choix de la domiciliation

Vous pouvez opter pour une domiciliation commerciale à domicile, une société de domiciliation, une pépinière d'entreprise ou un local commercial. Le changement de domiciliation est gratuit pour une microentreprise.

  • Les obligations de qualification professionnelle : diplôme ou expérience de 3 ans.
  • La souscription à des assurances.

Les obligations comptables : la comptabilité d'un autoentrepreneur est très allégée : un simple cahier des recettes et des achats suffit pour vous débarrasser de l'établissement d'un lourd document Bilan. De même, la mention de la formulation « TVA non-applicable, art. 293 B du CGI » sur vos factures vous exempte de toute gestion comptable de la TVA.

Le régime fiscal et social de l'électricien auto entrepreneur

L'électricien auto entrepreneur est soumis au régime micro-social simplifié et au régime fiscal de la micro-entreprise. Ainsi, il bénéficie d'abattements importants et de modes de calcul et de règlements simplifiés.

Le versement libératoire (impôt sur revenu + cotisations sociales)

Le régime d'imposition est le Micro-BIC (bénéfice industriels et commerciaux)sans obligation d'établissement d'une déclaration professionnelle BIC/BNC. En effet, il suffit à l'électricien sous micro-entreprise de remplir une déclaration de revenu 2042-C Pro qui indique son SIRET, son chiffre d'affaire et le régime fiscal choisi.

L'administration fiscale applique d'importants abattements au chiffre d'affaire déclaré pour calculer la base d'imposition :

  • 71 % du CA pour l'activité d'achat-revente de fournitures électriques.
  • 50 % du CA pour l'activité main d'œuvre (installation, réparation, contrôle …).

Le minimum de l'abattement accordé est 305 euros.

Vous pouvez opter pour le versement libératoire. Ce choix permet de régler en un versement unique vos cotisations sociales et vos impôts sur le revenu. Ainsi donc, le taux d'imposition fiscal appliqué sur la base imposable sera majoré d'un taux dédié aux charges sociales :

  • 12.8 %+1 % = 13.8 % pour vos activités commerciales.
  • 22 %+1.7 % = 23.7 % pour vos prestations d'électricien artisan.

L'option de versement libératoire est très simplifiée. Toutefois, elle est soumise à un plafond de revenus qui varie de 26.818 euros à 80.454 euros selon votre situation matrimoniale et le nombre de vos enfants.

À rappeler que le chiffre d'affaires des électriciens auto entrepreneurs ne doit pas dépasser les montants suivants :

  • 176.200 euros par an pour l'achat-vente.
  • 72.500 euros par an pour les prestations.

En cas de dépassement, vous devez basculer pour le régime EIRL (entreprise individuelle) ou une entreprise unipersonnelle (EURL ou SASU).

La franchise TVA

En matière de TVA, il est avantageux d'opter dès la création de votre micro-entreprise d'électricité pour l'option franchise en base de TVA. Ainsi, vous serez exonéré de tout paiement TVA. Ce régime avantageux est conditionné par le respect de deux seuils dits de franchise : 34.400 euros pour les activités commerciales et 34.400 euros pour les prestations.

En cas de dépassement de ces plafonds de franchise, l'administration fiscale accorde une période de tolérance de deux années. Au-delà, vous basculerez automatiquement au régime de la TVA.

Autres impôts

La Cotisation foncière des entreprises (CFE) : exonération si votre CA est inférieur à 5.000 euros.

La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) : à payer si le CA est supérieur à 500.000 euros.

Devenir électricien auto entrepreneur est très avantageux pour tout électricien artisan aspirant à devenir entrepreneur indépendant. Les procédures sont simplifiées et peuvent être faites en ligne.

Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Commentaires fermés

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !
Formulaire de contact
Objet de la demande
Votre message
Nombre de caractères restant : 500