Devenez Auto-Entrepreneur !

SIMPLE, RAPIDE et EFFICACE : nos conseillers s'occupent en 24 Heures de la création de votre Auto-Entreprise ! SIRET Garanti !

Je crée ma micro-entreprise
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Devenir peintre Auto-Entrepreneur Covid 19 : Nouvel allègement de charges pour les Auto-Entrepreneurs les plus touchés (mise à jour)

Développeur informatique : se mettre en Auto-Entrepreneur

Publié le jeudi 08 octobre 2020 dans Actualité du statut .

Devenir développeur informatique auto entrepreneur est ouvert à tout passionné d'informatique. Si ce métier n'est pas réglementé, le statut de micro entrepreneur suppose la réalisation de quelques démarches administratives simplifiées et le respect d'un plafond de chiff...

auto-entrepreneur-developpeur-informatique

L'exercice de l'activité de développement informatique en micro entreprise présente de multiples avantages.

Comment devenir développeur informatique micro-entrepreneur ? Pourquoi être développeur informatique et Auto Entrepreneur ?

Focus sur un métier prometteur et un statut encourageant.

D'abord, quelques informations clés sur le statut de développeur informatique auto- entrepreneur

Le métier de développeur informatique n'est soumis à aucune réglementation ; aucun diplôme n'est officiellement requis. Toutefois, une formation spécialisée en programmation et en langages informatiques est un sérieux atout pour se démarquer de la concurrence.

Le champ d'intervention d'un développeur en informatique est large. Selon la nature des prestations qu'il choisit de fournir à titre principal, il peut être classé comme artisan ou professionnel libéral. Cette distinction engendre des différences quant aux régimes fiscal et social, et au niveau du Centre de formalité des entreprises (CFE) compétent.

Le développeur informatique Auto-Entrepreneur artisan

Un développeur informatique sous régime Auto-Entrepreneur est catégorisé comme artisan si son activité principale déclarée est :

  • dépannage de matériel informatique et d'équipements périphériques ;
  • maintenance de systèmes d'applications informatiques ;
  • installation de logiciels et de systèmes informatiques ;
  • dépannage informatique software.

Si vous préférez cette option, votre CFE sera la chambre de commerce et d'artisanat (CMA). Cette institution aura compétence pour recevoir votre déclaration d'activité, vous délivrer une carte d'artisan ambulant et organiser votre stage professionnel d'insertion (non-obligatoire).

Le développeur informatique auto entrepreneur libéral

Les prestations informatiques entrant dans la catégorie Activité libérale sont :

  • conseil en informatique ;
  • formation en informatique ;
  • assistance informatique ;
  • conception de sites Web ;
  • programmation informatique (développement d'applications, de logiciels, de solutions et de jeux)

En ce cas, le CFE du développeur informatique Auto Entrepreneur est l'URSSAF. Cet organisme public sera chargé de recevoir la déclaration de création de votre microentreprise (formulaire PO AU) et vous délivre en retour votre SIRET.

Le code APE (Activité Principale Exercée) d'un développeur informatique est généralement le 62-10Z - Programmation informatique.

Concernant le chiffre d'affaires à ne pas dépasser sous le régime auto entreprise, il est de l'ordre de 72.500 euros/an (hors activité commerciale), alors que le taux des cotisations sociales est 22 %.

La rémunération des développeurs informatiques chevronnés dépasse 500 euros/jour, tandis que la rétribution des développeurs proposant leur talent sur des plateformes freelances varie de 30 à 50 euros par mission en moyenne : la concurrence est intense !

Le développement informatique en tant que métier : formation et qualités requises

Domaines d'intervention d'une microentreprise de développement informatique

Le cœur de métier d'un développeur est la programmation informatique. En conséquence, vous devez développer une maîtrise (et une passion !) pour les codes et les langages de programmation informatique (HTTP, MySQL, C++, Java, PHP, Python, etc). Ainsi, vous pouvez proposer la création de programmes et d'algorithmes, la gestion des données sur le serveur d'hébergement ou encore la conception de sites sous CMS ou par codage.

Formation du développeur informatique

Étant une profession non réglementée, aucun diplôme n'est officiellement requis pour créer une microentreprise de développement informatique. Cependant, un CV mentionnant une formation spécialisée facilitera vos prospections commerciales.

Les formations en matière de dev informatique sont nombreuses :

  • Titre professionnel ou TP développeur logiciel (un an) ;
  • DUT Informatique (Bac + 2) ;
  • BTS Informatique et réseaux (Bac + 2) ;
  • Bachelor Informatique (Bac + 3) ;
  • Licence pro Informatique (Bac + 3) ;
  • Développeur d'application Full Stack (Bac + 4)
  • TP concepteur développeur d'applications (Bac + 4) ;
  • Ingénierie Informatique (Bac + 5);
  • Master ou Master spécialisé (Bac + 5 ou Bac + 6) ;
  • Autoformation ou cours en ligne.

Qualités requises chez un développeur informatique auto-entrepreneur

Tout métier suppose la possession de certains traits de caractères, talent et prédispositions. Être un auto entrepreneur et développeur informatique induit :

  • un esprit d'entreprenariat ;
  • un sens de l'écoute et une aisance dans la communication ;
  • une curiosité pour assurer une veille technologique ;
  • un esprit d'analyse et de synthèse ;
  • la maîtrise de l'anglais pour la veille et l'apprentissage ;
  • la capacité à rédiger des rapports de mission et des cahiers des charges.

Comment devenir développeur informatique Auto Entrepreneur ?

Que vous soyez développeur catégorisé artisan ou libéral, il faut réaliser plusieurs démarches pour devenir auto entrepreneur développeur en informatique et déclarer vos choix quant au statut et aux régimes fiscal et social choisis.

Devenir Développeur informatique Auto-Entrepreneur

Les démarches à entreprendre pour créer une auto entreprise de développement informatique

La création de la structure « Auto Entreprise »

L'autoentreprise est un statut très simplifié et bénéfique à tout développeur ou développeuse informatique souhaitant exercer son activité en plein temps ou à titre partiel. Ce statut permet notamment de tester la viabilité du projet avant de basculer à une autre structure juridique plus contraignante.

La déclaration de l'activité de développement informatique sous Auto Entreprise

Elle consiste à fournir aux administrations compétentes des informations sur votre projet (identité, activité, domiciliation, régime fiscal et social, non-condamnation). Rappelons qu'il s'agit simplement de renseigner en ligne votre PO AU disponible sur le site de votre CFE (CAM pour développeur artisan et URSSAL pour le statut libéral). Un mandataire pourra s'en charger à votre place.

Le choix de la domiciliation du développeur Auto-Entrepreneur

Un Auto Entrepreneur n'est pas tenu de louer un local commercial. Vous pouvez choisir une domiciliation commerciale à votre propre domicile, auprès d'une société de domiciliation ou d'une pépinière d'entreprise. De même, vous pouvez changer votre adresse de domiciliation à tout moment, en ligne et sans payer de frais.

Le régime fiscal et social du développeur informatique Auto Entrepreneur

Nous avons évoqué plus haut la distinction entre les catégories Artisanat et Profession libéral. Une autre distinction s'impose au niveau du chiffre d'affaires réalisé par un Auto Entrepreneur : il faut séparer la partie main d'œuvre (prestation de services) et l'activité commerciale (achat-revente de matériels informatiques). Cette séparation est imposée pour déclarer et payer vos impôts et vos cotisations sociales.

Le développeur informatique Auto-Entrepreneur bénéficie des avantages du régime micro-social et fiscal simplifié accordé aux microentreprises. Ils se déclinent en abattements importants, taux allégés, comptabilité rudimentaire, exonérations et aides. En contrepartie, vous n'êtes pas autorisé à franchir des plafonds de chiffre d'affaires sous ce régime. Au-delà de ces seuils de franchises, vous devez basculer en entreprise individuelle ou en une autre structure juridique.

Le versement libératoire accordé aux Auto Entrepreneurs

En tant que développeur informatique Auto Entrepreneur, vous avez la possibilité de faire une déclaration unique qui englobe vos cotisations sociales et vos impôts sur le revenu.

À cet égard, sachez que votre régime d'imposition est le Micro-BIC. Quant au formulaire à remplir en ligne, il s'agit de la déclaration 2042-C Pro.

Pour calculer votre base d'imposition, l'administration fiscale vous accorde d'importants abattements sur votre CA déclaré :

• 71 % du CA pour l'activité commerce (si vous proposez la revente de matériel informatique) ;

• 50 % du CA pour les prestations de service (en tant qu'artisan ou profession libérale).

Quel que soit votre CA réalisé, vous êtes assuré de bénéficier d'un abattement minimum de 305 euros.

Les taux appliqués à la base d'imposition, ainsi réduite, dans le cadre d'un versement libératoire se calculent de la façon suivante :

• 12.8 % +1 % = 13.8 % pour vos achats-revente ;

• 22 %+ 1.7 % = 23.7 % pour vos services de développement informatique.

L'option de versement libératoire est plafonnée à 80.454 euros. Ce seuil maximal est accordé aux microentrepreneurs qui ont plusieurs enfants à charge.

À rappeler aussi que le chiffre d'affaires déclaré sous le statut de microentreprise doit être inférieur aux plafonds suivants :

• 176.200 euros/an pour la revente.

• 72.500 euros par an pour les services (c'est ce plafond qui est généralement appliqué aux autoentrepreneurs développeurs informatique).

En cas de dépassement, la déclaration et le calcul se font sous un régime moins conciliant.

La franchise TVA

Pour la TVA, il est fortement recommandé de choisir au moment même de la création de votre Auto Entreprise de développement informatique l'option « Franchise en base de TVA ». Ainsi, vous serez dispensé de tout paiement de la TVA. Par contre, vous ne pouvez pas récupérer la TVA sur vos achats de matériel informatique nécessaire à votre activité.

Malgré cet inconvénient, la Franchise en base TVA reste un régime très avantageux car elle vous dispense de tout traitement comptable de la TVA. Pour cela, il vous suffit de porter sur vos factures la mention « TVA non-applicable, art. 293 B du CGI ».

En tant que développeur informatique auto-entrepreneur, vous êtes désormais habitué aux seuils de franchises ! Pour la TVA, ils sont de l'ordre de 34.400 euros pour la revente et 85.800 euros pour les prestations (le plus répandu chez les développeurs informatiques outo entrepreneurs).

En cas de dépassement, l'administration fiscale continue à être tolérante durant deux. Au-delà, c'est le basculement vers un autre régime.

Autres impôts

La Cotisation foncière des entreprises (CFE) : exonération si votre CA ne dépasse pas 5.000 euros.

La Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) : payable si le CA dépasse 500.000 euros.

Devenir développeur informatique auto-entrepreneur est très avantageux pour tout programmeur aspirant à devenir entrepreneur indépendant. Les procédures simplifiées peuvent être effectuées en ligne.

La tenue de la comptabilité d'un développeur informatique auto entrepreneur

Si vous décidez de lancer une auto entreprise de développement informatique, une bonne nouvelle vous attend : vous n'êtes pas obligé de présenter un bilan comptable. Ce lourd document est remplacé par un simple cahier recettes/charges. Pensez toutefois à garder vos justificatifs et à reporter leur numéro sur ce cahier.

Le métier de développeur informatique est prometteur. Le statut de microentreprise est avantageux. Devenir développeur informatique Auto Entrepreneur est le choix idéal pour développer votre carrière d'entrepreneur informaticien sous de bonnes conditions.

Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Commentaires fermés

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !
Formulaire de contact
Objet de la demande
Votre message
Nombre de caractères restant : 500