Devenez Auto-Entrepreneur !

Simple, rapide et efficace : nos conseillers s'occupent de la création de votre Auto-Entreprise jusqu'à l'obtention de votre SIRET !

Je me déclare
Inscription/Connexion Accéder à mon Bureau Virtuel
Bonjour Accéder à mon Bureau Virtuel
Auto-entrepreneurs, protégez-vous des dérives du statut L'auto-entreprise accessible aux salariés agricoles

Artisans et auto-entrepreneurs, doit-on opposer les deux communautés ?

Publié le jeudi 05 avril 2012 dans Actualité du statut .

Les auto-entrepreneurs, une communauté qui s'amplifie autours d'un statut qui simplifie

La campagne présidentielle en cours, le débat opposant les artisans aux auto-entrepreneurs ressort inévitablement. Qui des hommes politiques souhaitera satisfaire l'une des communautés, qui une autre, qui trouvera enfin raisonnable de laisser les deux s'épanouir. Lorsque l'on sait qu'une fois les plafonds franchis, les AE, satisfaits de leur réussite, se tourne vers un autre type d'entreprise notamment l'artisanat en EURL ou EIRL, les confronter n'a pas de sens.

Après avoir été largement commenté par la presse dans sa globalité, Monsieur Hollande cède ici sa place à une interview de l'actuel secrétaire d'état, chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation, auprès du Ministre de l'économie, des Finances et de l'Industrie. Monsieur Lefebvre.

Frédéric Lefebvre lance, le 12 mars, un grand plan pour l'artisanat. En voici la philosophie.

(Les propos sont recueillis par les journalistes du Point le 08/03/12)

Pourquoi ce plan pour l'artisanat maintenant ? Il s'agit de cajoler une clientèle à quelque semaines des élections ?

F.L : Nous n'avons pas découvert les artisans maintenant ! Le gouvernement s'en occupe depuis quatre ans. Depuis dix-huit mois, je vais à leur rencontre trois fois par semaine, et de chacun de ces déplacements je reviens avec une idée concrète pour les aider. En décembre, j'ai lancé les Assises de l'artisanat pour bâtir avec tous les acteurs u secteur un plan de mesures précises. La France, pays de l'immatériel et du savoir-faire, doit protéger ses métiers ! Pendant la crise, c'est ce tissu économique qui a le mieux résisté, continuant même à embaucher.

Les artisans, un modèle économique alternatif face à la désindustrialisation ?

Je ne dirai pas « alternatif ». Le monde de l'artisanat est un écosystème réparti sur le territoire, qui travaille bien souvent pour de grandes entreprises industrielles. Je défends l'extension de l'IGP (l'indication géographique protégée) aux produits artisanaux traditionnels afin de protéger les dentelles de Calais, le couteau Laguiole ou les porcelaines de Limoges, par exemple. Il faut valoriser l'art de vivre à la française. Nous avons lancé le projet Manu maestria, qui associe des savoir-faire traditionnels avec des designers contemporains, comme l'ébéniste Philippe Starck. Et ce genre de mariages ne doit pas être cantonné aux métiers d'art. Le design est un élément de valeur ajoutée qui peut être intégré dans la plupart des activités de l'artisanat, comme le bâtiment ou les métiers de la bouche.

Pourquoi les artisans sont-ils souvent invisibles aux yeux des autorités alors qu'ils pèsent fortement dans leur environnement économique et social ?

Les artisans sont discrets, et ils affrontent leurs difficultés seuls. Ce sont les battants de la crise ! Notre travail est d'aller au-devant d'eux, car ils ne le feront pas. C'est pourquoi j'ai mis en place un numéro Bleu azur pour le « soutien TPE PME » 0,810,001,310. Le gouvernement a décidé le paiement immédiat pour les factures de moins de 5 000 euros. J'ai écrit aux grands groupes pour qu'ils fassent de même.

Faut-il revoir le statut d'auto-entrepreneur, qui reste une "cicatrice", selon le mot d'Alain Griset, le président de l'APCMA ?

Ce statut fait de nous les recordmen de la création d'entreprise. Mais il fallait qu'il arrive à maturité. Sur plusieurs points il y avait risque de concurrence déloyale. C'est pourquoi j'ai imposé l'inscription obligatoire au Registre des métiers, le versement d'une contribution à la formation professionnelle et la déclaration du chiffre d'affaires. Je sors un décret sur la garantie décennale dans le bâtiment imposant notamment l'obligation de faire figurer un numéro de police d'assurance sur les factures. Vous voyez, nous continuons de corriger le statut d'auto-entrepreneur.

Comment fluidifier les relations entre les artisans et l'administration ?

C'est mon cheval de bataille ! Un petit entrepreneur passe en moyenne cinquante jours ouvrés à faire de la paperasse ; il remplit en moyenne 70 déclarations pour répéter les mêmes chose. Avec l' « armoire sécurisée numérique », il pourra inscrire les données une fois pour toutes, et les administrations iront piocher dans cet ensemble. Je crée une commission de réduction de la paperasse administrative, dans laquelle siégeront des fonctionnaires des entrepreneurs-l'expérience fonctionne très bien au Canada. Il faut lutter contre ces abbérations ! L'artisanat pèse dans l'économie, et pendant trop longtemps il n'a pas été « calculé » par l'administration."

Ainsi :

Il apparaît ici que la campagne présidentielle biaise évidemment le débat de fond qui consiste à analyser les différences entre les statuts et procéder à une étude poussée de leur harmonisation. Ces deux communautés, l'une d'ampleur notoire et l'autre en pleine explosion représente trop de voix en vue de l'élection présidentielle, et chacun y va de son discours pour draguer ces deux électorats sans réellement répondre aux questions posées : les discriminations ressenties par les uns et les craintes que leur statut se dégrade exprimées par les autres.

Les auto-entrepreneurs doivent garder en tête que leur sort n'est pas encore fixé et que la bataille ne fait que commencer. Quoi qu'il en soit, ils peuvent d'ores et déjà compter sur eux-mêmes car leur communauté, massive, est très solidaire, active et de plus en plus dynamique. De plus, plusieurs organisations ont fait de leur défense leur cheval de bataille, l'UAE, la FEDAE, sans oublier Hervé Novelli et François Hurel qui ne compte pas laisser leur bébé devenir une instrumentalisation médiatico-politique mais gardent le souci de voir fleurir ce statut si important aux yeux de milliers de gens nécessiteux.

Auto-entrepreneur.fr est un site communautaire apolitique et doit le rester, mais s'il devait, dans le futur, choisir un camp, alors il choisirait le vôtre.

Le contenu "" a été noté 5 sur 5 sur 1 avis d'internautes.
Ce contenu vous a interessé ? Faites-le savoir ! Passable Correct Bien Très bien Excellent

Laissez un commentaire
Aucun commentaires pour le moment
Vous n'êtes pas connecté, vous ne pouvez pas commenter

Pour bénéficier de tous les services
et de l’accompagnement Auto-Entrepreneur.fr, créez votre compte.

Vous n'êtes plus connecté à votre compte, vous pouvez continuer à naviguer sur le site public.
À bientôt sur Auto-Entrepreneur.fr.

Votre identifiant est l'adresse e-mail que vous avez utilisée lors de votre inscription sur le site.

Renseignez l'adresse e-mail de votre compte Auto-Entrepreneur.fr et cliquez sur "Valider" pour recevoir un lien qui vous permettra de réinitialiser votre mot de passe :

Un e-mail vous permettant de réinitialiser votre mot de passe vous a été envoyé.
Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, cela signifie que l'adresse e-mail que vous avez indiquée n'est pas celle que vous aviez utilisée lors de la création de votre compte Auto-Entrepreneur.fr

Votre demande de réinitialisation de mot de passe a bien été prise en compte et vous avez reçu un email à l'adresse que vous nous indiquez.

Si vous n'avez rien reçu d'ici quelques minutes, vérifiez que vous aviez bien utilisé cet email au moment de votre inscription et réessayez avec une autre adresse email le cas échéant.

Afin de sécuriser les données de votre compte et votre auto-entreprose, votre mot de passe doit comporter un minimum de 10 caractères sans accent ni espace dont :
- 1 minuscule (a b c d e f ... x y z)
- 1 majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- 1 chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- 1 caractère spécial (- ! @ # $ ^ * () - _ = + ; , . ? [] {} | ~).

Votre mot de passe doit contenir au moins 10 caractères dont :
- au moins un chiffre (0 1 2 3 4 5 6 7 8 9)
- au moins un chiffre une minucule (a b c d e f ... x y z)
- au moins un chiffre une majuscule (A B C D E F ... X Y Z)
- au moins un caractère spécial parmi (- ! @ # $ € % ^ & * () - _ = + ; : , . ?)

Exemple : HwtDs@VRr3

Votre mot de passe a bien été modifié ! Veuillez à présent vous connecter en utilisant votre nouveau mot de passe.
Bonne continuation sur Auto-Entrepreneur.fr !

BONJOUR !