Suivez-nous :

TNS, indépendant, freelance, Auto-Entrepreneur… Qui suis-je ?

Lexique Auto-Entrepreneur

Crédit Auto-Entrepreneur.fr

Si vous lisez cet article, il y a de forte chance que vous soyez Auto-Entrepreneur (ou souhaitez le devenir). Félicitations !

Et cela signifie que vous êtes aussi travailleur indépendant, TNS, et parfois même freelance. Re-félicitations !

Mais savez-vous concrètement les différences qui existent entre toutes ces notions qui se mélangent très souvent dans les conversations ?

On fait le point rapidement pour vous aider à ne plus jamais les confondre.

L’indépendant (parfois freelance) : le socle commun

Le « travailleur indépendant » n’est pas un statut juridique ni un régime. C’est tout simplement une personne qui a décidé d’exercer une activité professionnelle à son compte. Cela signifie simplement qu’il dispose d’une grande autonomie dans son organisation et n’a pas de supérieur hiérarchique. La définition est donc large et concerne tout autant un coursier auto-entrepreneur, un coiffeur gérant de son salon, ou un webdesigner qui préfère travailler de chez lui  ! Et c’est donc forcement parmi ces indépendants que l’on retrouve les freelances. Alors que le mot est ni plus ni moins que la traduction anglaise de « travailleur indépendant », on lui a donné en France un autre sens pas évident à comprendre : il s’agit des travailleurs indépendants qui possèdent une certaine expertise et qui ont choisi de l’exercer dans le cadre de missions bien définies. Un webdesigner qui travaille sur des missions tantôt en agence web et tantôt pour des particuliers est freelance. En revanche, le coiffeur gérant de son salon de coiffure ne l’est pas.

TNS : le regroupement de tous les « non salariés »

Paradoxalement, on trouve parmi les « indépendants » des personnes salariées ou assimilées salariées : patrons de SASU, consultants en portage salariale, etc. Mais hormis ces quelques cas particuliers, tous les autres indépendants sont TNS : Travailleurs Non Salariés. Ils ont alors tous en commun leur relation avec le RSI, quelque soit leur statut juridique dont les 3 principaux sont :

  • gérant associé et/ou majoritaire de SARL
  • Associés SNC
  • Entrepreneur Individuel

Et l’Auto-Entrepreneur dans tout ça ?

A la lecture de cet article, vous savez déjà qu’en tant qu’Auto-Entrepreneur vous êtes un travailleur indépendant (parfois freelance) et TNS. Et bien sachez à présent que votre statut juridique est celui de l’Entreprise Individuelle auquel vous avez ajouté une « option » qui est le régime de la micro-entreprise (ce fameux dispositif qui vous permet de payer des charges sociales uniquement sur votre Chiffre d’Affaires réalisé). Tout cela peut même se résumer en une addition basique  : Indépendant (freelance ou non) + statut Entreprise Individuelle + régime de la Micro-Entreprise = Auto-Entrepreneur = Micro-Entrepreneur (nouveau nom officiel depuis 2016 mais pratiquement jamais utilisé)   ————————————————————–

Travailleur indépendant, Freelance, TNS, Entrepreneur individuel, et Auto-Entrepreneur… Tous ces termes se confondent trop souvent dans les conversations mais à présent vous savez qui regroupe quoi, et réciproquement !

Premier Portail Auto-Entrepreneur de France. Auto-Entrepreneur.fr vous tient informé(e) de toute l'actualité concernant l'Auto-Entreprise.
Catégorie : Actualité

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*