Suivez-nous :

De l’idée au statut : quelles questions se poser avant de se lancer ?

Idée Auto-Entrepreneur

Crédit Auto-Entrepreneur.fr

Chaque nouveau sondage paru dans la presse fait état d’une envie toujours plus forte des français de « se mettre un jour à leur compte ». Les raisons sont aussi nombreuses que les aspirants : soif d’autonomie, idée originale de création d’entreprise, volonté de se créer un revenu complémentaire, etc.

Pourtant, il est possible de distinguer deux grandes catégories parmi ces candidats au statut : ceux pour qui cela constitue un projet de vie, et ceux pour qui cela reste avant tout un projet entrepreneurial.

Dans un cas comme dans l’autre, certaines questions préalables permettent d’y voir un peu plus clair sur ses propres intentions et attentes vis-à-vis du statut d’Auto-Entrepreneur. Dans cet article, nous ne ferons que vous poser ces questions, ce sera ensuite à vous d’y répondre !

Mon idée : changer de vie et me sentir plus libre

L’envie d’autonomie, de liberté (et accessoirement d’être son propre patron) constitue la 1ere raison de reconversion professionnelle en France. Et parmi ceux qui se lancent avec cette idée en tête, un français sur deux choisit de démarrer en tant qu’Auto-Entrepreneur.

En effet le statut s’y prête bien : il permet de se mettre à son compte à moindre frais, rapidement et très simplement. On devient aussitôt « libre » de choisir ses horaires, sa conception du travail, et on peut parfois mieux concilier sa vie privée avec son travail.

Si ces raisons sont celles qui vous poussent à vouloir devenir Auto-Entrepreneur, alors voici une liste de questions à laquelle il est surement pertinent de savoir répondre avant de vous lancer :

  • Quel est mon vrai objectif en devenant indépendant ?

Parce que l’entreprenariat est tout sauf une solution de facilité, il existe surement une raison profonde et sincère sur laquelle se fonde votre envie de changer de vie en devenant indépendant. Mais pouvez-vous la définir clairement ?

  • Est-ce le bon moment ?

Il n’y a pas d’âge pour se lancer ! Mais malgré ça, mieux vaut s’être demandé avant de tout quitter si le timing s’y prête. Avez-vous la force et les ressources à court et moyen terme ? Serez-vous soutenu par votre entourage ?

  • Suis-je prêt à vivre aussi les côtés négatifs de l’aventure ?

Si on a souvent en tête nos attentes et nos envies, on liste rarement nos craintes et nos appréhensions. Or cet exercice est indispensable, car s’il survient après la création de l’Auto-Entreprise, c’est parfois déjà trop tard.

 

Mon idée : entreprendre et créer mon propre business

L’Auto-Entreprise est le moyen le plus simple et le moins coûteux de créer sa propre entreprise. Pour certains c’est donc un excellent tremplin pour tester un concept, tandis que d’autres saisissent l’opportunité pour devenir leur propre patron dans un domaine qu’ils maitrisent déjà.

Et dans les deux cas : nombreux sont ceux qui oublient les risques métier ou business de leur projet ! Or une Auto-Entreprise (comme toute entreprise) doit être rentable. Et c’est pourquoi il est préférable de se poser les questions suivantes avant de se lancer :

  • En quoi consiste vraiment mon projet ?

Rassurez-vous : on ne vous demande pas de rédiger un Business Plan, mais simplement de vous projeter concrètement sur la suite des événements. Si vous souhaitez devenir chauffeur VTC : à quels horaires allez-vous travailler ? Dans quel secteur ? Comment comptez-vous financer votre véhicule ? En bref : comment se dérouleront vos journées et quels seront vos gains ?

  • Est-ce qu’il y a un marché ? Et est-il suffisant pour palier à la concurrence ?

Renseignez-vous au maximum auprès des organismes compétents sur le sujet (Chambre des métiers, Pole Emploi, etc), et si vous le pouvez : demandez à d’autres entrepreneurs en activité ce qu’il en est. Enfin : n’oubliez pas de vous demander comment vous comptez capter vos premiers clients !

  • Ai-je les compétences nécessaires ou dois-je me former avant ?

Ce n’est pas parce qu’on le devient « patron » qu’il faut se refuser à l’idée de redevenir « stagiaire » le temps d’une formation ! Surtout que beaucoup d’entre elles sont financées par Pole Emploi, et qu’il s’agit d’une étape obligatoire si vous souhaitez devenir artisan.

————————————————————–

De l’idée au statut d’Auto-Entrepreneur, il n’y a qu’une déclaration à faire. C’est simple, rapide, et accessible à tous. Mais ce n’est pas une raison pour franchir le pas sans s’être posé les bonnes questions, quelles que soit vos motivations à l’origine de votre envie.

Premier Portail Auto-Entrepreneur de France. Auto-Entrepreneur.fr vous tient informé(e) de toute l'actualité concernant l'Auto-Entreprise.
Catégorie : Actualité

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*