Suivez-nous :
Inscrivez vous
Print Friendly and PDF

Les professions réglementées

Si l'ouverture d'une auto-entreprise est rapide et facile, cela ne peut affranchir l'entrepreneur des obligations légales ou règlementaires propres à son activité.
En effet, certaines professions nécessitent des qualifications, des autorisations obligatoires pour leurs pratique. Elles peuvent également être soumises à des conditions d’accès ou d’exercices (normes d’hygiène, de sécurité...).

Il est donc essentiel de vérifier avant de créer votre auto-entreprise si l'activité envisagée est règlementée, et si vous pouvez justifier des qualifications nécessaires à son exercice.

Liste de toutes les activités réglementées


I. - Entretien et réparation des véhicules et des machines : réparateur d’automobiles, carrossier, réparateur de cycles et motocycles, réparateur de matériels agricoles, forestiers et de travaux publics.
II. - Construction, entretien et réparation des bâtiments : métiers de gros oeuvre, de second œuvre et de finition du bâtiment.
III. - Mise en place, entretien et réparation des réseaux et des équipements utilisant les fluides ainsi que des matériels et équipements destinés à l’alimentation en gaz, au chauffage des immeubles et aux installations électriques : plombier, chauffagiste, électricien, climaticien et installateur de réseaux d’eau, de gaz ou d’électricité.
IV. - Ramonage : ramoneur.
V. - Soins esthétiques à la personne autres que médicaux et paramédicaux et modelages esthétiques de confort sans finalité médicale : esthéticien.
VI. - Réalisation de prothèses dentaires : prothésiste dentaire.
VII. - Préparation ou fabrication de produits frais de boulangerie, pâtisserie, boucherie, charcuterie et poissonnerie, préparation ou fabrication de glaces alimentaires artisanales : boulanger, pâtissier, boucher, charcutier, poissonnier et glacier.
VIII. - Activité de maréchal-ferrant : maréchal-ferrant.
 
Partagez le contenu de la page